Afrisson

Djaalé

Disques - CD  |   Cameroun -  France  |  Valérie Ekoumé  | Parution : 18 mai 2015  | Label :  Gospel Journey - Idol - Quart de Lune - Socadisc

Titres :
1. Hé Hé 2:27
2. Bye Bye 3:54
3. Mama 3:18
4. Dipita Na Wéllisané (feat. Manu Dibango) 3:53
5. C’est comme l’amour 3:54
6. Ndolo 4:29
7. Ngona Mulato 4:09
8. Ndola Mbalé 4:59
9. Djaalé 3:56
10. Changer 3:13
11. Na Méya 3:40
12. Bye Bye (James Bks Remix) 3:51
13. Dipita Na Wéllisané (Version longue) 4:50

Née en France, l’auteur-compositeur et chanteuse d’origine camerounaise, Valérie Ekoumé, débute professionnellement dans la musique comme choriste, avec Coco Mbassi, au sein des groupes Soul Makossa Gang et du Maraboutik Big Bang de Manu Dibango. Elle s’illustre en 2015, avec la sortie de son premier album solo "Djaalé", naviguant entre afro-pop-acoustique, afro-fusion, afro-folk, aux parfums bikutsi, essèwè, musiques traditionnelles du Cameroun, blues ou jazz… Une invitation à la découverte, au voyage, aux explorations des mondes qui se côtoient sans rupture…

Bien qu’ayant passé la majeure partie de sa vie dans l’hexagone français, Valérie a un attachement particulier à sa langue d’origine, le duala (ou douala). Elle dit rencontrer dans les sonorités du duala une musique, une émotion, une vérité qui lui ressemblent. Elle sait que dans cette langue, elle fait davantage que chanter parce que quelque part, elle lui appartient.

Valérie nous présente Djaalé, son premier album solo, fruit de trois ans de travail et d’une collaboration entre la chanteuse (auteur-compositeur et interprète) avec Guy Nwogang batteur, percussionniste et compositeur) qui est le réalisateur de l’album. C’est une excellente nouvelle pour ceux qui jusqu’ici étaient frustrés de ne la recevoir que par petits bouts dans les univers et les musiques des autres.

C’est un projet afro-pop acoustique que la chanteuse propose à l’écoute. Il est en soi une invitation à la découverte, au voyage, aux explorations des mondes qui se côtoient sans rupture, apportant chacun sa spécificité au pot commun de l’universel vers lequel tend la musique de Valérie Ekoumé.

La richesse l’album de Valérie Ekoumé tient aussi à la richesse humaine à laquelle il ouvre grâce à la multitude de musiciens qui y a participé. Ces instrumentistes de talent venant d’univers et de pays différents, ont chacun apporté la touche d’universel qui lui est propre.

Des artistes comme Nate Watts, le bassiste légendaire de Stevie Wonder, Mario Canonge (pianiste), Michel Alibo (bassiste), Munyuongo Jackson (percussionniste de Stevie Wonder, Diane Reeves et Miles Davis), Justin Bowen, Raymond Doumbé (ancien chef d’orchestre de Miriam Makeba), et beaucoup d’autres encore y ont participé.

* Source : http://www.valerieekoume.fr/
Chantal Epée

 

par   Nago Seck  27 avril 2015 - © Afrisson