Afrisson

Biographie

Djanka Diabaté


Artistes Guinée | Styles :  Musique Mandingue

Chanteuse, balafoniste, Djanka Diabaté "La divine" (à cause de sa belle voix) a chanté aux côtés de Mory Kanté, Salif Keïta, Gipsy Kings, Youssou Ndour et a réalisé plusieurs albums avec son mari Sékou Diabaté Bembeya.

Une famille musicienne

Originaire de Kankan, Djanka Diabaté est née dans une famille griottique : Sa tante est la grande chanteuse Sara Diabaté. Sonn père est le balafoniste de l’ensemble instrumental guinéen, ses trois oncles Sidi Karamogo, Sidi Mamadi et sidi Moussa sont connus dans toute l’Afrique de l’Ouest, son frère sidi Diabaté fait partie du 22 Band de Kankan. ses soeurs comme elle jouent du balafon et sa mère chante.

Fulgence Kassy

La rencontre la plus déterminante de sa carrière est la rencontre avec Fulgence Kassy, manager d’Alpha Blondy et célèbre animateur de la RTI qui la fait passer à l’émission Première chance où elle interprète un titre de Kouyaté Sory Kandia. Georges Benson la remarque et produit mon premier 33 tours, Chérie a tout cassé, une oeuvre entre musique mandingue et musique de variété.

Sekou Bembeya

En 1984, son cousin, Mory Kanté la prend comme choriste dans son groupe et lui ouvre les portes de l’Europe. Surnommée la Divine au pays, elle participe à l’enregistrement de Ten Cola Nuts et de Yéké Yéké qui font de Mory Kanté une star internationale. En 1989, elle
signe bientôt son premier album international chez Cobalt, Djanka et enregistre la même année ujn titee avec les Gipsy Kings. Elle collabore plus tard avec Youssou Ndour, Salif Keïta et signe plusieurs albums solo ainsi que des duos avec son second mari, le guitariste Sekou Bembeya dont le fameux Samba Gaye en 1997.

 

par   Nago Seck  7 mai 2007 - © Afrisson