Afrisson

Biographie

Djélimady Tounkara


Membre du Rail Band de Bamako (Mali), rebaptisé Super Rail Band, auteur, compositeur, arrangeur, chef d’orchestre, Djélimady Tounkara est un “Guitar Hero” de la musique mandingue moderne. Son afro-blues aux accents bambara et malinké (composantes maliennes) ont suscité l’admiration des grands bluesmen américains. Djélimady Tounkara a glissé ses lignes de guitare sur divers styles musicaux : jazz, latin jazz, afro-pop, afro-funk, afro-beat, rumba cubaine->16481], afro-cubain, rumba congolaise, flamenco...

Djélimady Tounkara et le Rail Band

En 1971, Djélimady Tounkara rejoint le Rail Band, et participera à toutes leurs aventures (concerts, tournées, enregistrements discographiques). Il est suivi par Mory Kanté, repéré par le chef d’orchestre Tidiani Koné qui lui propose d’intégrer l’orchestre en tant que joueur de balafon et seconde voix.
Suite au départ de Tidiani Koné du Rail Band en 1978, l’année où Mory Kanté part s’installer à Abidjan (Côte d’Ivoire), Djélimady Tounkara en devient le chef d’orchestre. Il enregistre alors deux albums avec le groupe : Seigneur Djali Madi Tounkara et le Rail Band du Mali vol. 1 & 2 (“Famadenké” et “Koulandjan”), produits par Amadou Sanfo pour le label Disco Stock. C’est à cette période que Cheick Tidiane Seck, l’un des pianistes et claviéristes les plus doués de sa génération, rejoint la formation.
Rebaptisé Super Rail Band en 1979, l’orchestre accompagne le saxophoniste Mamadou Ouédraogo pour l’enregistrement de son opus Dioulou koussoubé, et sort Affair Social, comprenant les chansons “Déniyéléba”, “Ma Awaba” et “Wasso”.

Depuis, Super Rail Band, groupe légendaire avec de nouveaux membres, dirigé par le maestro Djélimady Tounkara, ne cesse de tourner dans le monde (Afrique, Europe, Etats-Unis), d’enregistrer des albums ou de sortir des compilations : New Dimensions in Rail Culture (1982), Super Rail Band - Buffet Hôtel de la Gare de Bamako vol. 1 & 2 (1983), Djougouya Magni (1992), Kongo Sigui et Mansa (1995), réalisé avec les nouveaux chanteurs principaux, Damory Kouyaté et Samba Sissoko, Rail Band : Mory Kanté & Salif Keita (1998), Le Rail Band feat. Mory Kanté (2006) et Allo Bamako (2007). Suivent une trilogie intitulée “Belle époque” : Soundiata (2007), en featuring avec Mory Kanté et Salif Keïta, Mansa (2008), dont le titre “Mansa” (feat. Mory Kanté) ou le formidable “Kaïra” avec Djélimady Sissoko, et Dioba (2009), en featuring avec Salif Keïta, Mory Kanté, Makan Ganessy, Lanfia Diabaté, Sékou Kouyaté et Sékou Kanté.

Djely Blues

Premier projet instrumental de Djélimady Tounkara, avec des couleurs différentes de ses albums précédents, Djely Blues (2016) est un opus mettant en valeur toutes ses qualités stylistiques et ses talents de guitariste, d’improvisateur et de compositeur.

Enregistré en octobre 2014 au studio Yéleen à Bamako, au Mali, avec les jeunes musiciens, dont Sékou Kanté (basse), Sayon Camara (guitare rythmique) et Yacouba Sissoko (percussions), qui constituent son nouveau groupe et qui l’accompagnent sur scène, produit par Christian Mousset pour Label Bleu, Djely Blues est l’album le plus personnel, le plus original et le plus accompli de Djélimady Tounkara.

 

par   Nago Seck  7 mai 2007 - © Afrisson

Discographie

Djélimady Tounkara
 

Bibliographie

Djélimady Tounkara
In Griot Time (2000)