Afrisson

Biographie

Djélimady Sissoko


Originaire de la Gambie, Djélimady Sissoko, joueur de kora virtuose, n’est autre que le père de Ballaké Sissoko. Avec son compatriote, ami de longue date, et aussi joueur de kora, Sidiki Diabaté (père de Toumani Diabaté), Djélimady Sissoko a contribué, après la Seconde Guerre mondiale, à populariser le répertoire de la musique mandingue de kora, en Afrique de l’Ouest, notamment au Mali où ils se sont installés.

Membres fondateurs de l’Ensemble Instrumental du Mali, Djélimady Sissoko et Sidiki Diabaté enregistrent en 1970, avec Batourou Sékou Kouyaté (autre joueur de kora) et N’Fa Diabaté (voix), Cordes Anciennes, un album consacré à l’histoire de la musique mandingue, et notamment à leur instrument de prédilection. Cet opus sera réédité en 2000 (Buda Musique).

Les enfants de Djélimady Sissoko et Sidiki Diabaté, Ballaké Sissoko et Toumani Diabaté, eux-aussi joueurs de kora, enregistreront le 22 septembre 1997 au Palais des Congrès de Bamako, New Ancient Strings - Nouvelles cordes anciennes !!!

Avec Sidiki Diabaté, Djélimady Sissoko réalise en 1978 l’album Rythmes et chants du Mali, paru chez Sonafric. En 1987, il participe au concert donné par l’ensemble de Sidiki Diabaté au South Bank Centre de Londres (Angleterre) dans le cadre d’une série consacrée aux Musiques des cours royales (Music of the Royal Court). Cette prestation fut enregistré par la BBC en 1987. Ils y relatent l’histoire de Soundiata Keïta, empereur du Mandingue au XIII° siècle. L’ensemble était alors composé de Toumani Diabaté (kora), Bouraima Kouyaté (balafon), Kandia Kouyaté et Mariama Kouyaté (voix).

 

par   Nago Seck  8 août 2006 - © Afrisson