Afrisson

Présentation

Le djembé

Le djembé (yembé ou djumbé) est un Membranophone. Originaire d’Afrique de l’Ouest, il a été adopté par toute l’Afrique et l’Océan Indien. Avec la guitare, il est l’instrument le plus joué au monde.
Crédit photo : Wikipedia.

Le texte ci-dessus est sous licence libre (CC-BY-SA)

Le djembé

Le djembé est un tambour en forme de calice. C’est une percussion unimembraphone présentant une seule peau, de chèvre généralement et joué à pleines mains. Sur les dizaines de tambour africains, c’est un des rares à être joué à deux mains nues. Ce tambour est originaire d’Afrique de l’ouest et plus particulièrement du mandingue. Les pays du mandingue sont issus du découpage de l’empire mandingue fondé au XIIIeme siècle par Soundiata Keita. Ces pays mandingues sont au nombre de 6 (Guinée, Mali, Burkina Faso, Sénégal, Gambie et Côte d’Ivoire ...). Dans ces pays, le djembé est joué par diverses ethnies comme les Malinkés, les Khassonkés, les Bambaras, les Peuls ... Dans ces ethnies, le jeu du djembé et des dununs est lié à diverses circonstances comme les rituels liés à l’agriculture (Kassa et les récoltes), aux fêtes des pêches sacrées, aux fêtes religieuses (Ramadan), aux fêtes sociales (mariages, circoncisions, baptèmes ...) et aux prières et voeux. Chaque rythme a un sens profond qui se retrouve dans les percussions, les chants et les danses.

Le fût / caisse de résonance

Le djembé est taillé dans une unique pièce de bois : le fût. Celui ci est en forme de diabolo posé sur une de ses extrémités. L’intérieur du fût est creux et permet le passage de l’air depuis la zone de frappe vers le bas du djembé.
La caisse de résonance (partie haute) qui est plus ou moins "ventrue". Le forme de ce volume conditionne le son du djembé. Si la cuve est volumineuse, le djembé sera un djembé basse ("jembé ba"). Si la cuve est plus étroite, on parlera de "jembé nin" (petit djembé).
Le pied qui est légèrement évasé vers le bas. C’est lui qui permet l’évacuation de l’air. Sa longueur va permettre de faire varier la projection du son.

Les bois

Les essences principales sont le teck (couleur jaune : djembé sénégalais), le lingué (ou linké : couleur orange), le guéni (plus sombre et veiné), le diala, le dugura, le bois rouge (ou sow), l’acajou...

La Peau

Les djembés sont généralement montés avec une peau de chèvre. Celle ci a été rasée et tendue sur le sommet du fût au moyen de cordes reliées à trois cercles métalliques, un autour de la gorge du fût et les deux autres associés à la peau. Certains djembés sont parfois montés avec une peau de veau voire de vache (plus épaisse), ce qui rend le son plus mat et aussi plus aigü. Néanmoins, le jeu sur ces peaux est mauvais pour les mains : la peau est très résistantes et les douleurs et les crevasses se forment plus rapidement !

Les cordes

En règle générale, il s’agit de drisse pré-étirée de diamètre 2 à 3 mm. Cette corde est utilisée par les marins. Elle est très résistante et se détend très peu. Ceci permet d’avoir une tension constante de la peau du djembé.

* Source : http://www.djembefola.fr

 

par   Nago Seck  12 mai 2007 - © Afrisson

Disques

Djembé