Afrisson

Biographie

Djipson

   Estevão Silva

Originaire de l’archipel des Bijagos, en Guinée Bissau, Estevão Silva aka Djipson, surnommé "la voix d’or", est un auteur-compositeur, arrangeur, guitariste, batteur et chanteur développant de l’afro-fusion aux parfums gumbe, de l’afro-zouk, du cabo-love (ou cabo-zouk) et de la kizomba.

Ses débuts

Djipson fait ses débuts professionnels en intégrant le groupe Bolama en 1977 comme batteur, avant de devenir, trois ans plus tard, guitariste, compositeur et arrangeur de la formation.

Djipson & Cobiana Jazz

L’année 1986 voit Djipson rejoindre Cobiana Jazz, groupe fondé en 1969 par les auteurs-compositeurs Ernesto Dabo, Aliu Barry et José Carlos Schwartz, un poète polémique et prolifique mort le 27 mai 1977 dans un mystérieux accident d’avion près de La Havane, à Cuba. Considéré comme l’un des plus grands groupes du pays, Cobiana Jazz développe de l’afro-pop tirée des sonorités du terroir, gumbe, koussoundé, brassa, nalou…, agrémenté de kizomba (rythme cadencé d’Angola), de jazz, de soul ou de funk. Surnommés "les voix du peuple", ces artistes engagés militent pour l’indépendance de leur pays, incitant dans leurs chansons les Bissau-guinéens à la résistance anticolonialiste.

Djipson à Lisbonne

Riche de ses expériences auprès de cette formation mythique, Djipson rejoint en 1989 Lisbonne (Portugal) où il sort en 1992, sur le label Gravisom, son premier album solo, "Chicoraçon", sous le nom de Estevão Djipson. Cet opus mêlant rythmes africains et lusophones sera réédité en 1994 par Sonovox sous l’intitulé "Xicoraçon". Suivront "Bronzear" en 1994, "Sexy Amor" en 1997 et "Romantico" en 1999, un album à la couleur afro-zouk qui le fait connaître en France, Luxembourg et Pays-Bas.

Djipson à Dakar

En 1998, Djipson part au Sénégal, où il écume les clubs et les bars des hôtels de la capitale Dakar. Invité à la télévison sénégalais, il interprète deux inédits aux parfums zouk-love-kizomba ("Sakur sakur") et gumbe ("Mundo di gossi").

Djipson à Boston

En 2003, Djipson est à Boston, aux Etats-Unis, où il enregistre l’album "Fantastico". S’ensuit une tournée internationale qui le mène en France, au Mozambique, au Luxembourg, en Allemagne, au Danemark, au Portugal, en Espagne, à Sao Tomé e Principe, sur sa terre natale, Guinée Bissau ou encore en Angola.

Djipson à Paris

En 2008, Djipson est, en compagnie de Sidó, à l’espace Saraaba de Nago Seck et Sylvie Clerfeuille, à Paris (France), pour deux soirées mémorables. Pour l’occasion, le duo a invité certains de leurs compatriotes, comme les chanteurs Zeka Garcia, membre fondateur de N’kassa Cobra, et Néné Tuty.

 

par   Nago Seck  29 janvier 2007 - © Afrisson