Afrisson

Biographie

Dolly Rathebe


Artistes Afrique du Sud | 1930-2004 | Groupes :  Elite Swingsters | Styles :  Afro-jazz - Jazz - Kwela (Jive)

Surnommée The Queen of The Blues" , Dolly Rathebe est une chanteuse sud-africaine de jazz née en 1930 à Sophiatown, une township proche de Johannesburg, et disparue le 16 septembre 2004 près de Pretoria, des suites d’une congestion cérébrale. Elle devient célèbre dès la fin des années 1940, en tenant un rôle dans le film « Jim Comes to Jo’burg » et en qualité de membre du groupe The Elites Swingsters.

L’essentiel de sa notoriété tient quand même dans la place particulière qu’elle a tenue pendant quatre décennies sur la scène musicale sud-africaine, notamment au sein de l’ African Jazz and Variety d’Alf Herbert dans les années 1950 puis par sa présence au sein de l’orchestre The Elites Swingsters., fondé en 1958, « mis en veilleuse » en 1970 en raison de conditions économiques et politiques difficiles, puis « réanimé » en 1990, peu après la libération de Nelson Mandela, dont l’orchestre et sa chanteuse seront de fervents soutiens.

En 2003, à l’âge de 75 ans, elle a participé au spectacle Sof’Town où elle interprète le titre Randfontein.

Dolly Rathebe a également œuvré pour les femmes sud-africaines au sein du Pretoria’s Ikageng Women’s League et pour le village de Sofasonke près de Pretoria qu’elle soutenu financièrement. En 2001 elle a reçu au South African Music Awards un prix pour l’ensemble de sa carrière .En 2004, elle a été décorée de l’ordre d’ Ikhamanga pour sa contribution à la musique sud-africaine et sa lutte pour un idéal de justice, de ,liberté et de démocratie. A sa disparition, la même année, le président Nelson Mandela lui a rendu un vibrant hommage.

Source : http://fr.wikipedia.org/w/index.php...

 

par   Sylvie Clerfeuille  28 janvier 2013 - © Afrisson