Afrisson

Biographie

DouDouDiouf

   Mamadou Diouf

Originaire de la Médina, un quartier populaire de Dakar (Sénégal), et vivant à Metz (France), Mamadou Diouf aka DouDouDiouf (Doudou Diouf) est un auteur-compositeur, guitariste, harmoniciste, joueur de sanza, percussionniste, flûtiste, interprète et danseur, développant de l’afro-fusion, de l’afro-pop, de l’afro-folk ou de la musique acoustique aux parfums mbalax. Son style mêlant percussions africaines, phrasés de saxophone percutants et riffs de guitares jazzy et qu’il appelle "world universel d’ici et là-bas", soutient des textes chantés d’une voix chaude en wolof, en anglais ou en français.

DouDouDiouf à Metz

A partir de 1996, Doudou Diouf compose et collabore, au Sénégal, avec des groupes comme Black Thiossane et ABC (African Black Ceddo). En 1998, il rejoint Metz (France), et monte le trio Iris (2 guitares + percussions) avec lequel il joue jusqu’en 2000, animant diverses soirées et donnant de nombreux concerts dans la région, dont un passage aux Trinitaires à Mets. De 2000 à 2002, il forme le groupe Tribal House (duo de saxophone et de percussions) et tourne en Lorraine, au Luxembourg et dans divers villes française avec DJ Phill Stevens (champion de France 2000 des DJ’s). Durant ses concerts, ça groove, danse et chante sur scène et dans le public à la rencontre des genres métissés… A partir de 2002, il investit plusieurs scènes de la région Lorraine, tout en se consacrant aux compositions de son premier album.

Africa sorina

En 2004, il sort sous le pseudo "DouDouDiouf" son premier album dont l’intitulé parle de nostalgie, "Africa sorina" qui veut dire "Lointaine Afrique" en wolof. "A cette Afrique active, qui "pousse patiemment". Espérant que ces vers et ces mélodies participeront, à apaiser, à régénérer et à galvaniser les esprits... ", dit l’artiste. On y entend des titres comme Musicien apprenti magicien, Mbeuguël (l’amour en wolof), La vie (une vison parmi tant d’autres dans cette aventure insaisissable), Nik at moromane (la paix est une richesse précieuse dans ce monde) ou encore Mariama Dianké (la perte de repères peut être facteur de déchéance). "Africa Sorina" deviendra en 2008 la bande originale de "De nouvelles vies", un film de Stéphane Kurk, réalisateur et scénariste né en 1945 à Kherson en Ukraine.

Concerts, tournées

Avec plus de 200 concerts à son actif, DouDouDiouf s’est produit en France, au Sénégal ou en Italie, partaheant la scène avec des artistes de renom : première partie de The Gladiators (Metz) et Festival des 20 ans du Gueulard avec Magic Mirrors en 2006, tournée ouest-française en 2007 (Mimizan, Biaritz, Biscarosse, Vieux Boucau, Moliets, Dax, Bayonne, Nantes…), tournée avec Suav Records en 2008 (Tignes, Val Thorens, Courchevel) et Hommage à Bob Marley (festival de Bibiche), concerts avec DouDoudiouf Quartet et tournées en 2008-2009 à Metz, Nancy, Paris, au Luxembourg, et en Italie (Festa della musica européenne - Vallé di Ledro), Festival Metz en fête, concert à Strasbourg avec les Frères Guissé et première partie de Tiken Jah Fakoly à Nancy en 2010, Festival Contre le Racisme au Saulcy (Univerité Paul Verlaine de Metz), concert fin de saison à la Maison de la Culture et des Loisirs Saint Marcel à Metz en 2011 ou encore Festival de Diémbéring en Casamance au Sénégal

Métropolicain

En 2013, DouDouDiouf sort chez 3H Productions, en partenariat avec Baia Music et Believe, "Métropolicain", un album réalisé avec Parfait Ndanza et Sébastien Bara (guitares), Bernard Brand (basse), Naike Chambrette (betterie), Alexenadre Prat et May Lis Husson (chœurs) et des invités tels que Tyrone Downie (piano, claviers, clavecin) et Alain Delothal (harmonica).
Il y parle, avec à la fois nostalgie et optimisme, de l’Afrique, notamment de son pays natal, le Sénégal ("Africa sorina"), sans oublier sa terre d’adoption, la France… mais aussi de ses aventures humaines et de ses aspirations (Nik at moromane). Et nous offre des titres comme Musicien apprenti magicien, Travail ou encore "Samba", qui fera l’objet d’un projet à but culturel et éducatif en duo avec le conteur Abou Fall. Cette même année 2013, Doudoudiouf renouvelle sa collaboration avec Stéphane Kurk dans le téléfilm "Cas d’école", où il devient acteur le temps d’interpréter la chanson Mboté na yo ("Bonjour à toi" en lingala, une langue congolaise).

Projet Samba

A l’occasion de projets alternatifs basés principalement sur la protection ou l’échange avec les enfants, DouDouDiouf s’engage dans l’action culturelle et éducative, auprès de différents organismes associatifs ou institutionnels. C’est ainsi qu’il se lance dans le projet "Samba", un titre de son album "Métropolicain" - Le prince Samba Guéladio Diégui (ou Samba Guéladiégui) est le héros d’une épopée peule du Fouta Toro. Il est originaire du village de Diowol au Sénégal, appelé aussi Diowol Worgo par opposition à Diowol Réo qui se situe en Mauritanie.
Mêlant mots et images, ce projet, réalisé en duo avec son compatriote et conteur Abou Fall, a permis à 35 adolescents lorrains de revisiter à leur manière le conte africain "Samba", histoire de celui qui s’est battu à mains nues contre un lion pour protéger son village. Une leçon de courage et de bravoure qu’il entend partager.
Outre ses concerts, tournées, réalisations discographiques et autres projets alternatifs, DouDouDiouf anime des ateliers (instruments, danse) aussi bien en France qu’en Italie.

Discographie

Africa sorina – 2004 – Production Mamadou Diouf / Believe
Métropolicain – 2013 - Production Mamadou Diouf / 3H Productions
en partenariat avec Baia Music / Believe

 

par   Nago Seck  9 décembre 2007 - © Afrisson