Afrisson

Biographie

Dulce Neves


Née le 28 janvier 1960 à Mansoa, dans la région d’Oio, au nord de la Guinée Bissau, Dulce Neves est une des plus grandes voix de la musique bissau-guinéenne. Issue d’une famille de musiciens, elle débute professionnellement dans le chant à l’âge de 16 ans. Dulce Neves sera la pionnière des vocalistes féminines à intégrer, après l’indépendance du pays acquise le 24 septembre 1973, un groupe moderne, Super Mama Djombo avec lequel elle enregistre plusieurs albums. Femme de caractère très attachée à sa terre natale, elle décide de faire carrière dans son pays plutôt que de rejoindre Lisbonne et le Portugal où résident son père et ses frères, diffusant une musique entre gumbe, afro-zouk et afro-pop

Parcours

Après des études élémentaires à Bubaque (île de l’archipel des Bijagos), puis secondaires au lycée national Kwame Nkumah à Bissau, et des cours de secretariat en 1976, Dulce Neves travaillera pendant dix ans à la Banque Nationale de Guinée Bissau, tout en continuant à chanter.

Nha Destino

En 1980, Dulce Neves décide de revenir à ses passions, le chant et la musique, et entame une carrière solo. Quatre ans plus tard, elle est remporte le "Prix Calao", suivi en 1985 du "Prix du Président du Mali". Il faut attendre 1996 pour entendre "Nha Destino", son premier album aux parfums afro-zouk-gumbe, chanté en créole portugais. En 2000, Dulce Neves est nommée Ambassadrice de la musique moderne bissau-guinéenne par le président Kumba Yala.

Balur di Mindjer et Mundu Rabida

L’année 2001 la voit enregistrer son second opus, "Balur di Mindjer", beaucoup plus marqué par l’afro-pop. Suit en 2007 "Mundu Rabida", un CD/DVD mêlant gumbe et afro-zouk, disque d’or la même année.

Udjus di Mininus

Son quatrième projet, "Udjus di Mininus", fidèle à son style, produit par ses soins et paru en 2016, lui vaut le prix de "Meilleure artiste de l’année 2016".

 

par   Nago Seck  30 décembre 2007 - © Afrisson