Afrisson

Biographie

Ebo Taylor


Artistes Ghana | Naissance : 1936 | Styles :  Afro-pop - Highlife - World / Musique du monde

Né le 7 janvier 1936, l’auteur, compositeur, arrangeur, producteur, claviériste, chanteur et guitariste virtuose, Ebo Taylor, est le trait d’union entre Accra (Ghana), berceau du highlife, et Lagos (Nigeria), la Mecque de l’afro-beat initié par Fela Anikulapo Kuti

Ebo Taylor grandit dans une famille très croyante, bercé par les chants d’église et les notes des orgues les accompagnant, les musiques traditionnelles que lui fredonnait son grand père et surtout la musique et le fameux hit « All for you » d’E.T. Mensah, la figure emblématique de la musique highlife du Ghana des années 1950/1960, devenu plus tard son maître. Courant apparu au Ghana dans les années 1920, le highlife influencera de nombreux courants africains dont l’afro-beat de Fela Anikulapo Kuti.

Ebo Taylor débute professionnellement, à la fin des années 1950, à jouer avec des formations comme Stargazers et Broadway Dance Band. En 1962, Ebo Taylor intègre le groupe Black Star Highlife Band à Londres (Angleterre) où il étudie la musique en compagnie de ses compatriotes Teddy Osei et son petit frère Mac Tontoh (Osibisa ainsi que le Nigérian Fela Anikulapo Kuti, devenu son ami. A son retour au Ghana, Ebo Taylor se lance dans la production discographique, enregistrant plusieurs artistes nationaux, dont Pat Thomas et C.K. Mann. Parallèlement, il se consacre à l’élaboration de ce qui va devenir son propre style musical : une fusion de sons traditionnels ghanéens, de highlife, d’afro-beat, de jazz, de soul et de funk. Ainsi, dans les années 1970/1980, Ebo Taylor enregistre chez Essiebons Records un certain nombre d’albums, dont Ebo Taylor - Saana (1977), Me Kra Tsie, réalisé avec le groupe Saltpond Barkers Choir en 1979 ou encore Conflict : Nkru !, enregistré en 1980 avec Uhuru Yenzu.

En 1982, Ebo Taylor réalise en duo avec Pat Thomas des disques, dont Hitsville Re-Visited (avec le groupe Uhuru Yenzu) ou encore Sweeter Than Honey Calypso “Mahuno” and High Lifes Celebration (2006). Il arrange aussi certaines compositions de ce dernier.

Professeur de highlife et de guitare à l’Université du Ghana, à Legon (Région du Grand Accra), Ebo Taylor est redevenu un artiste phare de la scène highlife, avec l’album Love and death par en 2010. La même année, son morceau “Heaven”, composé en 1977, est échantillonné (samplé) par le chanteur de R’n’B, danseur, acteur, parolier et producteur américain, Usher, sous l’intitulé “She don’t know” feat. Ludacris (CD Raymond V Raymond). L’année 2011 voit la réédition de ses classiques Life Stories et un an plus tard, sort sous label Strut, Appia Kwa Bridge, un album fidèle à highlife teinté de jazz, de funk ou d’afro-beat.

 

par   Nago Seck  28 mai 2007 - © Afrisson

News

Ebo Taylor
 
Pat Thomas, la voix d’or du highlife en tournée européenne

A l’occasion de la sortie de son nouvel album, Pat Thomas and Kwashibu Area Band, Pat Thomas s’offre une tournée dans toute l’Europe et relance ainsi le highlife en compagnie d’une brochette de prestigieux pionniers comme Tony Allen, Osei Tutu et Ebo Taylor, un genre qui a séduit l’Afrique et le monde depuis les années 1950. Mais celui que l’on surnomme au Ghana « The Golden Voice of Africa » a choisi également de faire appel à des artistes de la nouvelle génération comme le bassiste Emmanuel Ofori, le percussioniste “Sunday” Owusu et la chanteuse Nanaaya. Pourn promouvoir l’album, le chanteur ghénéan s’offre une tournée européenne qui passe par l’Allemagne, l’Italie, la Hongrie et Paris, au New Morning le 8 Octobre 2015.