Afrisson

El Congo Brazza Kin

Disques - CD  |   Congo Brazza -  Congo Kinshasa  |  Antoine Moundanda - Wendo Kolosoy  | Parution : 2003  | Label :  Marabi Productions - Mélodie

Titres :
1. Rumbanella Band - El Congo
2. Rumbanella Band - Kellya
3. Rumbanella Band - Sey Sey
4. Rumbanella Band - Ngalula
5. Wendo Kolosoy & Victoria Bakolo Miziki - Botiakitembé
6. Rumbanella Band - Africa Mokili Mobimba
7. Wendo Kolosoy & Rumbanella Band - Marie Louise
8. Rumbanella Band - Masanga Djiya
9. Antoine Moundanda - Bounsana
10. Rumbanella Band - Naluki Motuniusi
11. Rumbanella Band - Clara Badimuene
12. Wendo Kolosoy & Antoine Moundanda - Wendo Likembé
13. Victoria Bakolo Miziki - Passi
14. Rumbanella Band - L’âge et l’amour

A travers l’album "El Congo Brazza Kin", le label marabi remet au goût du jour les tubes de quelques-unes des grandes figures de la rumba congolaise.

On retrouve dans "El Congo Brazza Kin", bien sûr, le petit chouchou du label, Wendo Kolosoy, redécouvert après plusieurs décennies de traversée du désert. Le père de la rumba congolaise avait fait l’objet du documentaire "Tango ya ba Wendo" ("le temps de Wendo" en lingala) du Belge Mirko Popovitch, voici quelques années, puis avait signé le duo "Tokutani" avec Anne-Marie Nzié chez Label Bleu. Quelques déboires, un passage raté à Bruxelles et au Womex de Berlin, puis un différend avec Papa Wemba (aujourd’hui "en prison pour trafic de clandestins") lors de son passage à Bercy (il lui reprochait de l’avoir négligé lors de son séjour parisien) avaient mis un bémol à cette carrière renaissante. Papa Wendo n’a pourtant rien perdu de son charme et souhaitons lui bonne chance dans ce second souffle.
Reste Antoine Mundanda le Brazavillois, et sa sanza sanza. Mais la nouveauté, c’est la reprise par le Rumbanella Band du titre phare "Masanga Djiya" de Jean-Bosco Mwenda décédé en Septembre 1991 dans un accident de voiture. Ce "dry guitarist" qui s’illustra par un excellent jeu de la main droite et une transposition de la technique du likembé imposa dans les années 1950/1960 le style du Katanga dans toute l’Afrique de l’Est. On retrouve également le titre "Clara Madimuene" de Léon Bukasa, et "L’âge et l’amour" de Docteur Nico, deux autres figures emblématiques de la guitare congolaise de cette époque.

Les deux grandes figures historiques de la rumba congolaise, Wendo Kolosoy (l’enfant de Kinshasa) et Antoine Mundanda (celui de Brazzaville sur l’autre rive du fleuve Congo), les orchestres Victoria Bakolo Miziki et Rumbanella Band (composé de jeunes musiciens) se livrent à une relecture passionnée et émouvante du patrimoine culturel d’Afrique Centrale.

 

par   Nago Seck  11 juin 2007 - © Afrisson