Afrisson

Electric Griot Land

Titres : 1. Griot Ba ; 2. Silani ; 3. Allah lake ; 4. Le rêve de l’oiseau (Koto djime) ; 5. Africa ; 6. Women (Dounia Guinée) ; 7. Adouna ; 8. Interlude ; 9. On veut se marier ; 10. Tiedo ; 11. King Kora ; 12. Ma grand-mère (Djeli) ; 13. Sora (Le nom de la kora est Cissokko)

Troisième album des korafolas virtuoses du quatuor Ba Cissoko réalisé le label Tololo, Electric Griot Land mêle avec beaucoup de finesse répertoire traditionnel de la musique mandingue de kora de l’ex royaume du Gabu et sonorités urbaines (blues, jazz, funk, rock, reggae…). Le quatuor guinéen y invite Amadou Bagayoko (d’Amadou & Mariam), Tiken Jah Fakoly, Les Nubians, K’naan Warsame...

S’inspirant de la musique mandingue traditionnelle, le quatuor composé des cousins djélis, Ba Cissoko, Sékou Kouyaté et Kourou Fia Kouyaté (basse), rompus aux musiques urbaines, donnent une nouvelle orientation au répertoire de kora. Sur une rythmique donnée par des instruments acoustiques comme le bolon (harpe basse à 3 cordes), le tama ou tamani (tambour d’aisselle) ou encore la calebasse, le djembé, le crin et les congas assurés par Kounkouré, Ba Cissoko et Sékou Kouyaté, en alternance, glissent avec fluidité des riffs de kora électriques style rock comme dans “King Kora”, un morceau teinté de dub.
Féru de pop, de funk, de R&B, de jazz, de blues, de reggae et de rock, des musiques qu’il écoute régulièrement sur les ondes des radios, Sékou Kouyaté travaille d’abord ses phrasés à la guitare avant de les transposer à sa kora.

Plusieurs guests stars y apparaissent : le Somalien K’naan Warsame (Urban Music Awards du Meilleur Enregistrement Hip-Hop du Canada) rappe sur “Silani”, le Malien Amadou Bagayoko croise les cordes de sa guitare avec celles des deux koras (“Allah lake”), l’Ivoirien Tiken Jah Fakoly pose sa voix éraillée sur “On veut se marier”, un vrai bijou aux arrangements bien soignés, et sur “Africa”, un hommage aux leaders africains. Quant aux deux sœurs franco-camerounaises, Célia et Hélène Faussart des Nubians, elles s’illustrent par leur tonicité et leurs tessitures vocales aux formes multiples.

Musiciens : Ba Cissoko (auteur, compositeur, kora, tamani, voix) ; Sékou Kouyaté (kora acoustique et électrique, chœurs) ; Ibrahima Kourou “Fia” Kouyaté (basse, bolon, chœurs) ; Ibrahima Bah aka Kounkouré (calebasse, djembé, crin, congas)

 

par   Nago Seck  8 juillet 2007 - © Afrisson