Afrisson

Biographie

Electro Bamako (Marc Minelli)


Groupes France -  Mali | Création : 1999 | Styles :  Musique Mandingue - Afro-rock - Electro

L’aventure Electro Bamako (EBKO) commence en 1999, année où Marc Antoine Moreau, l’éditeur à l’époque du compositeur, arrangeur, réalisateur et guitariste Marc Minelli, le présente à la chanteuse malienne Mamani Keïta dans le but d’une collaboration. Naît de cette rencontre l’album éponyme Mamani Keïta et Marc Minelli, dont “N’ka Willy”, un titre mandingue, électro, jazz et blues, est largement diffusé par les radios. S’inspirant toujours des sonorités maliennes, Electro Bamako, devenu un trio constitué du briseur de frontières Marc Minelli, d’un puriste musicologue Damien Traini et d’un chanteur malien et joueur de kamélé ngoni Paul Sidibé, développe une musique transe psychédélique aux parfums mandingues, wassoulou, électro et rock...

Dès lors, Electro Bamako commence à tourner en Europe, dont, entre autres, une première partie de St Germain au Royal Albert Hall de Londres (Angleterre), et un concert au Paradiso à Amsterdam (Hollande)... Suite à leur tournée américaine et leur prestation le 20 juillet 2003 au festival Summerstage à Central Park, New York, où le groupe partage la scène avec So Kalmery, Naracha Atlas et DuOud, Electro Bamako signe avec le label Palm Pictures de Chris Blackwell une licence de distribution de leur album Mamani Keïta et Marc Minelli aux Etats-Unis.

Le carnet de voyage de Marc Minelli

Invité plus tard au Mali par Amadou & Mariam pour apporter son aide à la réalisation de la première cassette de Smod, un groupe afro-rap fondé par leur fils Sam, Mouzy et Ousco et Donsky, Marc Minelli en profite pour faire des jams avec divers musiciens locaux. S’ensuivent plusieurs autres rencontres et enregistrements qui donneront naissance en 2006 à l’album Electro Bamako par Marc Minelli, un "carnet de voyage" de 12 titres, mixé chez lui en France, avec des touches électroniques. "Véritable melting-pot de jazz, soul, afro-blues bambara et samples, Electro Bamako par Marc Minelli perpétue pour longtemps un esprit de liberté propice à la rencontre des cultures. Marc Minelli définit bien le contenu de l’album plus "électro" que "Bamako", plus house ou plus lounge que world music."

Le trio Marc Minelli, Paul Sidibé et Damien Traini

Les retrouvailles, dans le Sud de la France, pas loin de Marciac et son Festival de Jazz, de Marc Minelli, avec Paul Sidibé (virtuose du kamélé ngoni et chanteur) et Damien Traini (un puriste musicologue, joueur de kamélé ngoni et expert du djembé), deux artistes avec lesquels il avait déjà joué, aboutissent à la création du trio Electro Bamako. Dès lors, leur pont culturel entre les racines africaines et le rock underground new-yorkais devient l’identité du groupe, une musique tirée des sonorutés traditionnelles maliennes mais métamorphosée pour devenir un brassage sincère et attendrissant destiné à la fête. Le nouveau trio sort en 2013 Electro Bamako, un album éponyme électro/rock assisté par ordinateurs, dont les chansons “Demebaga Express” et “Tiyaya” qui fera l’objet d’un EP 4 titres remixés.

Now

L’album Now, réalisé en 2015 par le trio Marc Minelli, Damien Traini et Paul Sidibé, est une traduction de l’émotion et du feeling ressentis à l’écoute de la musique mandingue du Mali, ses racines, ses artistes, ses voix et ses instruments magiques. Réalisé dans le quartier Williamsburg, à New York, aux Etats-Unis, Now révèle un groupe à la fois Power Trio et performance multi-culturelle élaborée avec soin et respect.
"Nous aimons cet évantail de propositions, le clash entre des musiques qui, à priori, n’ont rien en commun mais finissent par n’en faire qu’une. Nous creusons dans les horizons les plus divers, à la limite du possible, parfois une ambiance par ci, un rythme par là, du bruit également, la rue, les samples sont une matière première et nos couleurs… Un peu de bleu ici, du rouge pour la chaleur et une touche de vert pour refroidir, un peu peintres "lo-fi" ou sculpteurs à notre manière, mais avant tout des amoureux de musiques. Nous aimons l’idée d’essayer de créer des territoires sonores nouveaux, tenter des choses plutôt que copier les voisins. On aime également l’idée que l’on change souvent d’adresse dans notre musique…"

Depuis sa création, Electro Bamako a investi plusieurs scènes du monde, dont celles de certains festivals comme Summerstage à Central Park, New York (USA), Paris Bamako à Bamako (mali) avec M. et Tiken Jah Fakoly, Festival Jazz Orleans, Jazz in Marciac ou en core Jazz Festival de Nice…

Les artistes :

Marc Minelli
Compositeur, arrangeur, réalisateur et fin guitariste français, Marc Minelli a grandi au son du groupe Talking Heads et d’un rock sophistiqué en général, son approche "world" s’est forgée sur des rencontres (Mamani Keïta, Ernest Ranglin, Amadou & Mariam....) et sur une découverte tardive mais passionnée du jazz, mêlée à une connaissance approfondie des machines. Ces dernières années, Marc Minelli a passé le plus clair de son temps dans des studios ou sur scène, dans un registre proche de la performance, construisant chaque projet en architecte futuriste.

Paul Sidibé
Musicien réputé pour être un virtuose du kamélé ngoni - il a accompagné ses compatriotes maliens Nahawa Doumbia et Salif Keïta – Paul Sidibé est une sorte de "Marvin Gaye malien", un chanteur "Lover" comme on dit en Jamaïque. Ce natif de Kita, au Mali, manie son instrument de prédilection avec la dextérité d’un maître Peul tout en racontant des histoires de poète, avec humour et sourires de circonstance....

Damien Traini
Elève des maîtres djembéfolas (Karim Coulibaly, Ibrahima Sarr, François Dembélé...), le Français Damien Traini aka Damisko connaît l’histoire par cœur, ayant vécu trois au Mali, à "décortiquer" les sons du kamélé ngoni et du djembé) et à apprendre les rythmiques (wassoulou et khassonké. Compositeur, trafiqueur de sons, il excelle aussi dans la programmation, le MAO (Musique Assistée par Ordinateur), en somme dans un environnement Logic Audio… C’est "le Brian Eno" de l’histoire....

 

par   Nago Seck  15 mai 2007 - © Afrisson