Afrisson

Être

Disques - CD  |   Archipel des Comores -  France  |  Ahamada Smis - Sibongile Mbambo  | Parution : 31 mai 2010  | Label :  Colombe Records

Titres :
1. Être 4:47
2. Instinct de survie (feat. David Walters) 4:52
3. Kinshasa (feat. Bawuta Kin & Deborah) 3:21
4. Comores 3:24
5. Femmes 1 (feat. Sibongile Mbambo) - Interlude - 2:08
6. Kids 4:30
7. Gouttes d’eau 3:53
8. Ma vie un jazz 5:44
9. Femmes 2 (feat. Sibongile Mbambo) - Interlude - 1:29
10. Vivre (feat. Isiah Shaka) 3:37
11. Massiwa (feat. Cheikh MC) 4:35
12. Hama beigné (feat. Soultoine) 5:30
13. Femmes 3 (feat. Sibongile Mbambo) 2:39
14. Africa 6:07
15. Voyages 3:52
16. Racines (feat. Staff Benda Bilili) 4:23
17. Slam, hip-hop, musiques du monde 2:30

L’album Être d’Ahamada Smis, réalisé et enregistré par Ulrich Edorh au studio Da Town (Marseille) et masterisé au studio Color Sound (Paris), relève du conte. C’est un voyage entre Marseille et l’Afrique. Originaire des Comores, Ahamada Smis est passé par le Congo Kinshasa (RDC) où plusieurs expériences artistiques ont parsemé son chemin et enrichi sa musique. Il a ainsi enregistré des titres comme “Racines” teinté de rumba congolaise (feat. Staff Benda Bilili), “Kinshasa”, un slam/rap/ afro-ngoma comorien (feat. Bawuta Kin & Deborah) ou “Massiwa” à la couleur twaraab ou taarab (feat. Cheikh MC, un rappeur comorien). Dans un esprit ouvert à tous les vents de création, ce colporteur de mots se nourrit aussi de l’énergie du rap : Il chuchote, scande et nous invite à un voyage musical où chaque sonorité nous transporte dans son univers...

Auteur-compositeur, Ahamada Smis a su s’entourer pour cet album d’artistes tels que Pierre-Laurent Bertolino du groupe Dupain à la vielle à roue, Miquéu Montanaro à la flûte et l’accordéon, Baltazar-Naguy Montanaro au violon, Fred Buram et Lamine Diagne au saxophone, Brahim El Abdouni aux percussions, Christophe Isselée du groupe Vibrion à la guitare, Mike Aubé à la basse, le jazzman Cyril Benhamou à la flûte traversière et Ulrich Edorh à la batterie. Sans oublier les voix de Saleha Moudjari et de la chanteuse sud-africaine Sibongilé Mbambo. On y croise aussi sur des featuring David Walters ou le chanteur de twaraab (ou taarab) Soultoine.
Enrichi par ces collaborations, Ahamada Smis a peu à peu façonné la mosaïque acoustique de son album Être, aboutissement de l’univers qu’il s’évertue à construire au croisement des genres, en mixant la programmation hip hop et la musique world acoustique.

 

par   Nago Seck  5 novembre 2010 - © Afrisson