Afrisson

Biographie

Fally Ipupa

   Faustin Ipupa N’Simba
Artistes Congo Kinshasa | Naissance : 1977 | Styles :  Soukouss - Afro-dance - Ndombolo - Rumba congolaise

Chanteur, guitariste, auteur-compositeur et danseur congolais (République Démocratique du Congo), Faustin Ipupa N’Simba aka Fally Ipupa navigue entre ndombolo, soukouss, rumba congolaise et coupé-décalé, aux parfums afro-dance ou R&B/soul. Il a participé au groupe Wenge Musica Maison Mère de Werrason en 1996, puis de 1999 à 2006, a rejoint Quartier Latin International de Koffi Olomidé, avant d’entamer une carrière solo et de sortir trois albums à succès qui lui ont ouvert une carrière internationale. En Mars 2013, il signe un contrat avec Universal sous le label AZ, et en mai de la même année, remporte le trophée de "Meilleur artiste africain" aux Trace Music Awards.

Des chorales d’églises au Quartier Latin

Né le 14 décembre 1977 à Kinshasa, Fally Ipupa débute le chant à la chorale de l’Église de son quartier. À l’adolescence, il participe à divers petits groupes de Kinshasa, dont "New City", "Nouvelle Alliance", puis "Talents Latents" en 1998, un groupe qui se taille une renommée nationale et dans lequel il est à la fois chanteur, guitariste et danseur.
De 1999 à 2006, il officie au sein du Quartier Latin International de Koffi Olomidé, participant à plusieurs albums : Attentat, Force de Frappe, Effrakata, Affaire d’État, Monde Arabe et Danger de mort. Il compose bientôt sa première véritable chanson, "Éternellement", sur l’album Force de Frappe, et s’offre avec réussite quelques duos avec Koffi Olomidé dans Effrakata notamment. Ces succès lui valent les surnoms de "Di Caprio", "Anelka" ou "La Merveille".

"Droit Chemin" : une pluie de récompenses

En 2006, Fally Ipupa présente son premier album solo Droit Chemin, réalisé avec Maïka Munan, Benji des Nèg’ Marrons, Krys, Mokobé du 113, un groupe de rap français, Montana Kamenga et Dédé Djasco, Barbara Kanam, Modogo Abarambwa... Cet opus lui ouvre les portes de la mythique salle de l’Olympia, à Paris (France), le 7 avril 2007, avec des invités comme Krys, Benji et Lokua Kanza. Ce concert mémorable fera l’objet d’un CD/DVD intitulé Live à l’Olympia.

Vendu à plus de 100.000 exemplaires en une semaine, l’album "Droit Chemin" est Disque d’or, et accumule les prix : "Meilleur interprète masculin de l’Année" aux Césaire de la Musique le 22 octobre 2007 à Paris, deux Black Music Awards ("Meilleur artiste masculin de l’année", "Meilleur clip" au Bénin, "Artiste masculin de l’année" en Côte d’Ivoire). Il est nommé "Best Soukouss Entertainer" aux IRAMWA Awards aux États-Unis, ainsi que "Meilleur artiste d’Afrique centrale" aux Kora Music Awards.

Fally Ipupa remporte aussi 3 Ndule Awards 2010 ("Meilleur album", "Meilleur Clip" et "Meilleur Chanson"), est nominé aux MBET Awards 2011 ("Meilleur artiste international - Afrique"), aux MTV Europe Music Awards 2011 et bien d’autres... Le samedi 11 juin 2011, il participe à la Nuit Africaine au Stade de France avec d’autres stars africaines.
L’album accumulera les prix : 3 Ndule awards 2010 ("Meilleur album", "Meilleur Clip" et "Meilleur Chanson"), nomination aux MBET Awards 2011 (meilleur artiste international : Afrique), MTV Europe Music Awards 2011 et bien d’autres. Le samedi 11 juin 2011, il participe à la Nuit Africaine au Stade de France avec d’autres stars africaines.

Fally Ipupa et Kassav’

La carrière de l’artiste est lancée. Il enchaîne les concerts et se produit à l’Olympia en 2007. Deux ans plus tard, sort Arsenal de belles mélodies (A2BM), un 2CD/DVD auquel participent la chanteuse américaine Olivia Longott (50 Cent), dans le morceau "Chaise électrique", et Krys dans "Sexy Dance". Il remporte ainsi son deuxième Disque d’or. Fally Ipupa est invité par le mythique groupe de zouk antillais, Kassav’, le 16 mai 2009 à la "Nuit Créole - Nuit des amoureux" au Stade de France.
Fally Ipupa travaille également avec le groupe LamusiK sur le projet "Jeune Etoile". L’artiste se produit bientôt au Zénith de Paris le 2 janvier 2010, devant 6.000 personnes.

Fally Ipupa en Angola

En 2011, ses deux concerts en Angola aboutissent à la réalisation du DVD "Live à Luanda – Ciné Atlantico", produit par Pomif Mavuzi Chef d’Etat-Major "5 Etoiles", et du CD/DVD "Live Luanda Angola – Pavillia de Citadela", produit par Didier Lumonanga "Le Patriarche ya Mosolo". En février 2012, il est du single "Congo mon pays", un projet à but caritatif, philanthropique, pacifique et réconciliateur, initié par Patrick Mboyo, en partenariat avec la Croix Rouge et l’Unicef… Cette initiative destinée à la contribution des artistes à la reconstruction du pays réunit plusieurs autres artistes congolais.
Paraît en décembre 2012 le clip "Sweet Life (La vie est belle)" au succès immédiat (plus de 2.000.000 vues sur youtube).

"Anissa" : gros hit

Le 4 avril 2013, sort Power "Kosa Leka", un double album qui se vend à plus de 30.000 exemplaires en un mois. Le clip "Anissa", extrait de l’opus devient un méga hit international sur les plateformes de téléchargement, avec plus de 2.200.000 vues sur youtube.

Le 14 mai 2013, Fally Ipupa remporte le trophée de "Meilleur Artiste Africain" lors de la première édition des Trace Urban Music Awards, et signe bientôt un contrat avec Universal (Label A-Z). Le 18 Mai 2013, devant plus de 15.000 spectateurs, il participe aux MTV Africa All Stars à Durban, en Afrique du Sud, en compagnie du rappeur Snoop Dogg (Etats-Unis), des chanteurs de naija music 2Face Idibia et Flavour (Nigeria), et bien d’autres...

Autres réalisations discographiques

Cette année 2013 est riche en sorties discographiques pour l’artiste congolais : single "Service" (méga hit avec plus de 5.250.000vues sur youtube), single "Full Option" de Passi (feat. Fally Ipupa), EP "Live Apocalypse 22", single "Ndoki Remix" (feat. Bigg masta G (Muana Mboka)), single "Kitoko" (feat. Youssoupha), compilation "D’Kings Men" de D’Banj

"Original" : Méga hit international

L’année 2014 voit paraître le méga hit international "Original", un single ndombolo/afro-dance marqué par le balafon, et devenu un méga hit international "Original" (plus de 11.500.000 vues sur youtube).

Sort ensuite "Cocoa Na Chocolate" (2014), un single réunissant de grandes stars africaines pour la lutte contre l’extrême pauvreté ; mais aussi le titre "Diaspora Woman" (feat. Fally Ipupa) de l’album "The Ascension" (2014) de 2Face Idibia, son single "Sweet Life Remix" feat. 2Face Idibia & Naeto C (2015), le mixtape CD "Xclusive 2Face Legendary Mix" (2015), son 3CD "Libre parcours" (2015), la chanson "Ma vie" (feat. Fally Ipupa) de l’album éponyme de MHD aka Mohamed Sylla (2016)…

Fally Ipupa, nouvelle voix de Coca-Cola

En 2016, Fally Ipupa est choisi par Coca-Cola pour interpréter en français "Je savoure le moment" (Hymne Coca-Cola), la nouvelle chanson devant accompagner la campagne de communication de la première marque de boisson mondiale, notamment en Afrique francophone.
En remplacement de "Open Happiness", lancé en 2009, le slogan "Je savoure le moment" met en valeur le bonheur simple et magique de déguster un Coca-Cola. La version anglaise de "Je savoure le moment", réalisée par le producteur et DJ suédois Tim Bergling aka Avicii, est interprétée par le chanteur australien Conrad Sewell, sous l’intitulé "Taste the Feeling" ("Savoure l’instant").

Artiste engagé dans de nombreuses causes, comme la reconstruction du Congo, le Sida, l’unité africaine..., Fally Ipupa a tourné dans diverses villes d’Afrique, d’Europe et d’Amérique.

 

par   Nago Seck  27 octobre 2008 - © Afrisson

Discographie

Fally Ipupa