Afrisson

Fantani Touré, la diva de la chanson malienne est décédée ce mercredi matin 03 décembre 2014, à Aubervilliers, dans la banlieue parisienne, en France. Elle avait 50 ans.


Articles -  Edito - par   Nago Seck  - 3 décembre 2014

Née le 30 mai 1964 à Bamako au Mali, l’auteure, compositrice et chanteuse, Fatoumata Touré aka Fantani Touré n’était pas destinée à une carrière artistique. Très jeune, elle est attirée par la musique et, à l’âge de 7 ans, elle commence à chanter à l’école de “l’Empire de la Sagesse Divine” malgré la réticence de ses parents. Militante des Droits de la Femme, Ambassadrice de l’Unesco pour la Paix, initiatrice du festival au féminin “Les Voix de Bamako”, Fantani Touré est aussi présidente de l’Association Kolomba à Aubervilliers (France), où elle vivait avec son mari, le comédien Habib Dembélé dit “Guimba National”, et ses enfants. S’inspirant de la musique mandingue, Fantani Touré développe un afro-folk donné par des instruments africains (balafon, kora, ngoni, dunun, djembé, doudoumba) et occidentaux (batterie, basse, clavier, guitare). Ses collaborations avec une Symphonie du Lycée de la ville d’Angers (France) et un groupe de techno américain contribuent à asseoir sa renommée internationale…

* Plus d’infos : cliquer ici

 

par   Nago Seck - 3 décembre 2014 - © Afrisson