Afrisson

Fatou

Disques - CD  |   Mali  |  Fatoumata Diawara - Hilaire Penda  | Parution : 2011  | Label :  World Circuit

Titres :
1. Kanou
2. Sowa
3. Bakonoba
4. Kélé
5. Makoun Oumou
6. Sonkolon
7. Alama
8. Bissa
9. Mousso
10. Wililé
11. Boloko
12. Clandestin

Auteure-compositrice, guitariste, interprète, danseuse et comédienne née en 1982 en Côte d’Ivoire, de parents maliens, Fatoumata Diawara développe un afro-folk tiré de la musique mandingue, notamment des rythmes et chants wassoulou du Mali, et teinté de blues, jazz, pop-rock, funk ou reggae.

Premier album international de Fatoumata Diawara, "Fatou" laisse entendre un afro-folk tiré de la musique mandingue (rythmes et chants wassoulou du Mali) et teinté de blues et de jazz. Cet opus, comprenant le magnifique "Sowa" chanté d’une voix aux inflexions multiples, lui vaut une invitation à l’émission "Later with Jools Holland" sur la chaîne anglaise BBC Two.

Dans cet opus, Fatoumata Diawara développe aussi une musique wassoulou parfois teintée de "son cubano" (afro-cubain), ou d’afro-funk avec, par endroits, des riffs de guitare rock ("Bissa", "Bakonoba"). La chanteuse malienne nous offre aussi du blues-wassoulou, avec les deux magnifiques chansons que sont "Wililé" et "Boloko".

Fatoumata Diawara y aborde plusieurs thèmes : l’indépendance des femmes, l’excision, l’éducation, les mariages forcés, l’immigration ou encore les conflits et leurs victimes...

Fiche : Fatoumata Diawara (auteure, compositrice, guitare, calebasse, skekere, oudou, karynian, voix) ; Ousmane Keïta (kamélé ngoni) ; Boris Persikoff (claviers) ; Alioune Wade aka Alune (basse) ; Guimba Kouyaté (guitare, ngoni) ; Seb Rochford (batterie) ; Sonny (basse) ; Moh ! Kouyaté (guitare électrique) ; Sola Akingbola (percussions, batterie, congas) ; Hilaire Penda (basse) ; John Paul Jones (basse) ; Thomas Grommaire (guitare) ; Papus (basse) ; Tony Allen (batterie) ; Toumani Diabaté (kora) ; Jon Grandcamp (batterie) ; Francis Arnaud (batterie)

 

par   Nago Seck  29 septembre 2011 - © Afrisson