Afrisson

Biographie

Feon’Ala


Formation féminine pépinière de la scène musicale de Madagascar, Feon’Ala ("les voix de la forêt") est fondé au tout début des années 1980 par l’auteur-compositeur Charles Maurin Poty (nommé Directeur de la promotion culturelle au ministère de la Culture et du Tourisme malgache en juillet 2007). Cette formation dont la particularité est d’être composée de chanteuses-danseuses choisies après audition par le fondateur après audition par le fondateur, s’illustre, dès ses débuts, avec des chansons d’amour comme “Avec toi”, “Te dire que je t’aime” ou “S’aimer s’aimer”...

Feon’Ala s’imposera réellement au Festival International Mamahoaka à Antsirabe dans les hauts plateaux et au Festival Angaredona à Ambohimanga Rova ("colline bleue"), la ville historique (patrimoine mondial classé par l’Unesco en 2001) située à environ 21 km au Nord-est de la capitale Antananarivo…

Charles Maurin Poty et Feon’Ala exploreront divers styles musicaux malgaches comme le ba gasy et le betsileo des hauts plateaux, le tsensigat (folk malgache), le tsapiky du sud-ouest, le salegy (courant populaire national), le kilalaky des Dahalo (pilleurs de bétail) ou l’antosy (musique festive). Ils développent aussi l’afro-zouk, l’afro-fusion, l’afro-pop, le disco ou le rap africain. Formation féminine pépinière qui a su renouveler sans cesse ses chanteuses, dont Amizo et Herita, Feon’Ala a accueilli de divers musiciens et instrumentistes du pays, comme les guitaristes D’Gary avec qui il tourne aux Etats Unis et en Europe : Festival de Louisiane 1991 festival Mœurs en Allemagne 1993 ou encore Toto Mwandjani en 1994.

La quatrième génération de Feon’Ala sera lancée avec les chanteuses-danseuses Fanjasoa Rakotondrahaja aka Fanja ou Fanja Pheshoe (ex chanteuse du groupe Groove Power Project (GPP)), Sahala Fialofa Niniana et Patricia Kembavola et les chorégraphes-danseuses Lo-Shenie Noronantenaina dite Shaniah et Vero Saholy Raharimalala. Toutes sont choisies après audition par Charles Maurin Poty, fondateur du groupe et auteur-compositeur de tous leurs cassettes et disques, dont Modia modia / Veloma anao, Olotiako, Betina, Karakarao i gasikara ou Farahy...

 

par   Nago Seck  16 février 2009 - © Afrisson