Afrisson

Biographie

Habib Mohamed


Artistes Djibouti | Naissance : 1967

Habib Mohamed alias Père Robert à contribué à la diffusion de la culture afar au niveau international.

Baptisé du nom d’artiste ’Père Robert’ (peu habituel pour un musulman) par un prêtre de Djibouti dont il était très proche, Habib Mohammed est né en 1967. Depuis son plus jeune âge, les danses et la musique traditionnelle des Afars, une minorité d’Ethiopie, lui ont été enseignées par sa famille. Père Robert a commencé à chanter dès l’âge de 11 ans dans le groupe du chanteur compositeur Ahmed Laqde et débuta ainsi sa carrière. Le groupe Dinkara a fait de lui une célébrité locale. Avec le groupe Asa Bad, il interprète différentes danses traditionnelles des Afars, accompagné par d’excellents musiciens et danseurs. La danse tient en effet une place importante au sein de la culture Afar et accompagne les moments importants de la vie. La danse Laale, exécutée exclusivement par des hommes, ou la danse Malabo, exécutée exclusivement par les femmes, accompagnent par exemple les cérémonies de mariage. Un percussionniste nord-africain apporte au groupe une touche orientale yemenite.

Source : http://www.arhobatta.com

 

par   Sylvie Clerfeuille  6 avril 2009 - © Afrisson

Discographie

Habib Mohamed alias Père Robert