Afrisson

Présentation

L’harmonica

Instruments  Allemagne | Origine : 1896

L’harmonica est un instrument à vent appartenant à la famille des instruments à anches libres. En Afrique, l’harmonica a été adopté par de nombreux artistes dont le sénégalais Ismael Lô et le malgache Jean Emilien qui a obtenu le Prix Hohner (médaille d’or) à Detroit aux Etats Unis..

L’harmonica se joue tenu dans la main (souvent la main gauche), entre le pouce (contre la partie basse) et l’index (contre la partie haute), la bouche, les lèvres et la gorge jouant un rôle très important pour produire des sons par vibration au passage de l’air soufflé ou aspiré ; dans chaque case il y a deux lamelles, l’une orientée pour vibrer lorsque l’on souffle et une autre orientée pour vibrer lorsque l’on aspire. Ayant une tessiture de trois octaves, les harmonicas sont répartis en trois familles : l’harmonica chromatique, l’harmonica diatonique (simple) et l’harmonica tremolo (double)…

Selon certaines sources, l’ancêtre de l’harmonica serait né en Chine en l’an 3000 avant Jésus Christ, était fait de roseau taillé en lamelles, permettant de produire des vibrations), et joué en soufflant et en aspirant. En 1826, le luthier Richter fabrique un orgue à bouche qu’il appelle “mundharmonika”, lançant par la même occasion son propre accordage nommé “accordage Richter” (notamment pour les harmonicas diatoniques).
Ce n’est qu’en 1896, que l’Allemand Mathias Hohner invente l’harmonica dans sa version actuelle, appelé "Marine Band", en référence à l’orchestre du compositeur américain John Philip Sousa (1854-1932).
Depuis l’harmonica est adopté dans le monde entier.
.

 

par   Nago Seck  17 novembre 2010 - © Afrisson