Afrisson

Homenagem A Jose Carlos Schwarz

Disques - CD  |   Guinée Bissau  |   |  -  | Parution : 1999

Titres :
1. Shalan Guinéense 7:35
2. Tcon Di Papel Varela 4:47
3. Mamê 4:55
4. Idi Pensa Tchiu
5. Caburmur 7:56
6. Balur Di Tafal Tafal 4:31
7. Bom Alma 7:25
8. Sombra Di Cuco 6:17
9. Mamê/Miguel 4:53

Groupe fondé en 1973 en Guinée Bissau et dirigé par Adriano Atchuchi, Super Mama Djombo a contribué à la modernisation du gumbe et à la popularisation de la musique mandingue et de la kizomba (style cadencé né en Angola). Super Mama Djombo a accueilli de nombreux artistes, dont Dulce Neves, première à chanter dans un groupe moderne du pays, ou encore Binhan Quimor, futur vedette de la scène nationale...

En 1999, Super Mama Djombo sort "Homenagem A Jose Carlos Schwarz", un album réalisé par son leader Adriano Atchutchi, en hommage à leur compatriote José Carlos Schwarz.

José Carlos Schwarz
Né le 6 décembre 1949 à Bissau (Guinée Bissau), l’auteur-compositeur, arrangeur et guitariste, membre fondateur de Cobiana Jazz avec Aliu Barry, José Carlos Schwarz était considéré comme l’un des musiciens les plus importants de Guinée-Bissau. Poète polémique et prolifique, José Carlos Schwarz a écrit des textes en portugais et en français, et chantait en créole bissau-guinéen, soutenu par de l’afro-folk ou de l’afro-pop des styles tiré des sonorités du terroir (gumbe, koussoundé, brassa, nalou…), et agrémentés de kizomba (rythme cadencé d’Angola), de jazz, de soul ou de funk. Surnommé "la voix du peuple", il milite pour l’indépendance de son pays, incitant dans leurs chansons les Bissau-guinéens à la résistance anticolonialiste.
José Carlos Schwarz meurt le 27 mai 1977 dans un mystérieux accident d’avion près de La Havane, alors qu’il est diplomate à l’ambassade de Guinée Bissau à Cuba.

Fiche :
Super Mama Djombo :
Musique, paroles, réalisation cd, leader – Adriano Atchutchi
Basse – Francisco Martens a.k.a. Chico Karuka
Drums – Zé Manel
Guitare solo – Adriano "Tundu" Fonseca
Guitare - Serifo Dju
Percussions – Armando Vaz Pereira
Bongo – Joãozinho Correia
Guitare rythmique – Cesário "Miguelinho" Hoffer
Guitare solo – João Mota
Voix – António Malam Mané, Baba Kanouté, Cesário "Ntchoba" Morgado, Dulce Neves, Herculano Pina Araujo, Lamine Baldé

 

par   Nago Seck  15 mai 2007 - © Afrisson