Afrisson

Biographie

Ibnou "Noubi" Ndiaye

   Ibnou Ndiaye

Auteur-compositeur, arrangeur, chanteur à la voix mystique, guitariste acoustique, percussionniste (cajón, tama (talking drum)) et comédien, Ibnou Ndiaye aka Noubi Ndiaye (Ibnou = Noubi en verlan) propose un "afro-coustik" (musique acoustique, de l’afro-folk) aux sonorités chaudes (en trio). S’inspirant des musiques traditionnelles de l’Afrique de l’ouest, dont le mbalax, le ndëpp des pêcheurs Lébous et le xiin des Bayefall du Sénégal, Ibnou Ndiaye navigue aussi dans un univers éclectique, entre afro-fusion, afro-pop, afro-reggae, afro-funk, afro-blues et afro-jazz, chanté en wolof ou en français.

Ses débuts

Né à Saint-Louis, au Sénégal, dans une célèbre famille de guewels (griots), Ibnou Ndiaye commence à s’intéresser à la musique en écoutant les musiques son oncle Babacar Thiam aka Gondé Thiam, amoureux de soul, de pop et de reggae. A l’âge de 12/13 ans, son ami guitariste Assane Diop lui donne réellement le virus de la musique en lui apprenant les premiers accords. C’est ce dernier qui l’aidera à terminer ses premières compositions. Son identité se nourrit dès lors de diverses expériences scéniques, notamment aux côtés de Mino Cinelu (ex-batteur de Miles Davis) pour le Festival de Jazz de Saint-Louis, à travers sa participation à la comédie musicale Carmen Falinga Awa de la chorégraphe Irène Tassembedo et au Festival Afriqu’à Muret aux côtés de Daby Touré.

Parcours

Muni de sa guitare acoustique et de sa voix, Ibnou Ndiaye est membre, de 1993 à 1996, du groupe afro-folk Thiossane (Sénégal) qui a participé à la compilation "Africa Fête" (1993 – Mango/Island), featuring Baaba Maal et Ismaël Lo (Sénégal), Angélique Kidjo (Bénin), Boukman Eksperyans (Haitii)… Y sont inclus plusieurs autres performeurs : Ameth Male & Ie Tim Tumol, Alioune Mbaye Nder & Setsima Group, Positive Black Soul (PBS), Hélène Faye, Tidiane & Les Dieuf Dieul, Pee Froiss, Thiossane (avec Ibnou Ndiaye), Ngor Sarr, Gelongal, Ndillaan, Zal, Soninkara, Mama Keïta, Seckou & Ramata, Les Têtes Brûlées, Stan Tohon & Tchink System.

Ndiol’Or Folk Group

De 1998 à 2006, Ibnou Ndiaye est au sein de Ndiol’Or Folk Group de Saint-Louis (Sénégal), un groupe musical afro-folk (musique acoustique) né de sa rencontre avec Ibrahima Bâ aka Ibou Bâ ou Almoudou, tous deux guitaristes et vocalistes. Du terme "ndiol’or" qui veut dire en wolof "zénith", en référence à l’ambiance si particulière des deux heures les plus chaudes de la journée, découle donc un jeu de mots. En effet, "ndiol" qui veut dire "élancé" en wolof est à l’image des deux chanteurs qui sont de grande taille. La terminaison du mot ajoute une tonalité française au nom du groupe en rappelant le métal précieux "Or". En mars 2005, après 7 années de recherches et de travail, Ibnou et Ibou sortent sur le label Weursek "Salamaleikoum", un album bien accueilli par les mélomanes et la critique.

Ndiol’Or Folk Group participera avec la chanson Senegale à la bande originale de "Pandurango", un film réalisé en 2006 par David Sís, Jakub Sommer et Šimon Koudela. La musique est l’œuvre de Michal Dvořák, musicien, compositeur, parolier, auteur de films et de musique, producteur, fondateur du Festival international du film et de la musique de Poděbrady, né à Prague, en République tchèque... On y retrouve deux autres groupes sénégalais, Ceddo ("Serigne bi Senegal") et Big Sool Clan ("Falaaw"), mais aussi Benasloun Dris (’Gnaoua music"), Nabyla Maan ("Rouge et Blanc") et H. Kayne ("Issawa Style") du Maroc, ou encore Daler Mehndi de l’Inde ("Shaa Ra Ra Ra").

Joko

En 2006, Ibnou Ndiaye rejoint Paris (France), repart dans son pays natal qu’il quitte la année pour le sud-ouest français et Toulouse, où il fonde avec David (guitariste blues, rock), le groupe Joko ("communication", "fusion" en wolof). Rejoints par Cédric, frère de David et batteur, Albert (bassiste) et Aziz (percussionniste), le groupe s’oriente vers un brassage entre musiques africaines et occidentales, proposant de l’afro-fusion, un style marqué par l’afro-funk et l’afro-rock.
Ibnou Ndiaye restera plusieurs années dans la ville rose, ville culturelle l’ayant grandement enrichi sur le plan artistique et à qui il dédiera le titre de son EP 5 titres "Toulousa". C’est aussi de cette ville dont il tire son nom d’artiste Noubi (Ibnou en verlan). Et c’est aussi dans cette ville qu’il lancera des chansons comme "Sey" ("mariage" en wolof), "Yelwane" ("quémander" en wolof), "Goné" ("enfant" en wolof) ou encore "Khala" ("l’impuissance" en wolof).

Kaland’Ô

A partir de 2009, Noubi Ndiaye (guitare acoustique, chant, calebasse), toujours basé à Toulouse, évolue avec Kaland-Ô ("refuser ensemble" en wolof), comprenant Simon Robert (guitare électrique), Gregory Dey aka Greg (batterie), LP Colette (basse) et Jérôme (saxophone ténor). Ce quintet développe de l’afro-fusion, une musique résolument contemporaine, entre Afrique, Pacifique et Europe, savant mélange d’afro-rock, d’afro-funk, d’afro-beat et d’afro-reggae, soutenant des textes chantés en wolof et reflétant les dures réalités quotidiennes de l’Afrique.

Le mot "kaland-ô" fait aussi référence aux clandestins qui fuient le continent africain pour tenter leur chance en Europe, avec leurs désillusions. Les paroles des chansons évoquent aussi les questions de société qui alarment et ne laissent pas indifférent, sur une musique originale et puissante, fruit de rencontres, d’échanges et de mélanges de cultures, entre Afrique, Pacifique et Europe.

Diet y ba / Incha Allah

Parallèlement à ses activités avec son groupe, Noubi Ndiaye s’investit, de 2007 à 2012, dans un projet initié par le Centre Culturel Algérien (CCA) à Paris, et aboutissant à l’album "Incha Allah". Il s’agit d’une association de quatre jeunes d’origines diverses (Français, Algérien, Sénégalais et Franco-Brésilien) qui vous emporte dans une fusion musicale généreuse teintée de groove, de musiques ouest-africaine et maghrébine.

L’EP "Toulousa"

En 2015, Noubi Trio autoproduit "Toulousa", un EP 5 titres comprenant Légui, Nanela, Mamadou, Toulousa, Saint-Louis et Djan Djan. Le trio est composé d’Ibnou Ndiaye aka Noubi Ndiaye (guitariste acoustique, percussionniste (cajón, tama (talking drum), voix), Carlo Birri (basse, chœur) et Vincent Duhaime-Perreault (lead guitar, chœur).

Les textes écrits en wolof ou en français parlent de respect, d’unité, de l’environnement, de la pauvreté, de la violence faite aux femmes, de l’excision, des mariages forcés ou précoces, des enfants de la rue, de la scolarité de la jeunesse africaine, des envies, des rêves, des sentiments, de l’amour ou tout simplement de la vie... Ses chansons sont conçues comme des contes, des photographies, des tableaux. Elles peuvent relater un moment très bref ou à l’inverse une vie entière.
Saint-Louis sera choisi comme l’indicatif du journal hebdomadaire "Ndar Info", le JT de Saint-Louis du Sénégal.

Ailleurs : les doutes d’un migrant

Ibnou Ndiaye aka Noubi est aussi comédien, ayant écrit et interprété une pièce de théâtre musicale intitulée "Ailleurs : les doutes d’un migrant". Cette pièce, lancée en 2015, expose la faible marge de manœuvre d’une jeunesse africaine ballottée entre un continent où presque tout leur crie de partir et une Europe qui les refoule. Une jeunesse coincée entre sa volonté de se construire chez elle et les réalités qui les poussent vers la clandestinité. Il est aussi auteur de "Zig-Zag", une web-série conçue en France. Ibnou conjugue parfois son amour de la musique à celui de la cuisine en proposant de concocter des mets et boissons africains dans les lieux où il se produit.

Noubi Trio à Montréal

En 2017, quelques mois après ses débuts à Montréal, au Canada, Noubi Trio, fondé avec Carlo Birri (Basse, chœur - Québec-Italie) et Vincent Duhaime-Perreault (Lead guitar, chœur - Québec), est lauréat du prix "Coup de Cœur" du public d’Ici Musique (Radio-Canada). Cet événement est organisé à La Place des Arts, par la Vitrine MUZ (grande fête des musiques métissées produite par Vision Diversité). Le trio remporte aussi le prix "Coup de Cœur" du public du Festival des Traditions du Monde de Sherbrooke (Montréal). La même année, Noubi Trio reçoit le Syli de bronze du Festival International Nuits d’Afrique de Montréal. Ils sont ensuite invités par des médias tels que la ICI Radio-Canada Télé et RFI (Musiques du monde).

Vision, concerts, festivals, tournées

Ibnou Ndiaye aka Noubi conçoit l’art comme un moyen d’expression, de développement socioculturel et politique, ainsi que de révolution. Il souhaite représenter les sans voix à travers sa voix. Il se donne pour mission d’aller à la rencontre d’autres cultures et d’exporter la sienne à travers son art, de promouvoir la diversité culturelle et une image positive de l’Afrique, de sensibiliser le monde sur la situation de la jeunesse africaine, une jeunesse qu’il souhaite également conscientiser aux dangers de l’immigration aveugle. Ses projets ont aussi pour but de contribuer à changer la situation des enfants de la rue, communément appelés talibés, une problématique majeure au Sénégal. Il aborde également dans ses oeuvres plusieurs enjeux sociaux contemporains, comme la violence faite aux femmes, l’environnement, la pauvreté…

En solo, duo, trio ou en groupe, Ibnou Ndiaye aka Noubi a donné plusieurs centaines de concerts au Sénégal, en Allemagne mais surtout en France dans plusieurs lieux et festivals, dont : Festival International de Jazz de Saint-Louis, Afriqu’à Muret, Sam’Africa, à La Dynamo, Wassan’ Africa, Issiminta, Cuba Hoy, Centre Culturel Algérien de Paris...

Participations à d’autres projets artistiques

Composition d’une chanson sur les enfants de la rue interprétée dans l’album compilation Africa Fête (1998 – Sénégal)
Chanteur-comédien dans "Carmen Falinga Awa", une comédie musicale regroupant 45 artistes africains (danseurs, comédiens, musiciens), créée par la chorégraphe Irène Tassembedo (Burkina Faso – 2005)
Interprétation en 2009 du morceau "Gyroaqua" de l’album "Mousson" du groupe toulousain de musique traditionnelle Boréale Bal, une association de "bal-fêteurs". Elle est composée de trois musiciens aux oreilles ouvertes et multi-instrumentistes et d’un sonorisateur : Léo Danais (percussions & basses), Rémy Tatard (accordéon chromatique, guitare classique & cistre), Boris Trouplin (cornemuses, steel drum & flûtes) et Antoine "Toto" Carriat (sonorisation live)
Accompagnement d’un groupe d’enfants âgés de 6 à 12 ans pour la composition musicale et la réalisation d’un vidéo-clip sur l’environnement avec l’association Cumulo-Nimbus, Toulouse 2010
Figurant, comédien et chanteur dans la comédie musicale "La Bohème" de Giacomo Puccini, au Théâtre du Capitole de Toulouse (saison 2010-2011), avec l’Orchestre national du Capitole
Participation musicale en chant et guitare dans le livre/CD "Douarneizh/Terre", ce nid de Matyas LeBrun (2011 – France)
Interventions dans les écoles pour l’éveil musical en chant et découverte d’instruments africains pour le CLAE au groupement scolaire de Bénezet de 2014 à 2015
Musicien (cajón et voix) pour les artistes suivants : Anta Seck (musique acoustique sénégalaise), Nayim Nays (R&B/soul aux parfums des Comores, ), Nina Vitale (musique jazz et flamenco), Camel Jackson (pop, rock, hip hop)

Couleur Terre

En 2018, Noubi Trio sort "Couleur Terre", un album enregistré au Studio 12 de Radio Canada et paru chez Disques Nuits d’Afrique. Appel à la paix et à l’unité, il s’inspire de sujets contemporains sensibles comme la migration ou la violence faite aux femmes. Il y est aussi question de liens de voisinage ("Deukendo" (feat. Bia Krieger)), de la ville natale du lead vocal ("St-Louis") ou encore de l’exil ("Touky")...
"Couleur Terre", couleur ocre de la pochette du CD rappelant la terre latéritique du Sénégal (pays d’origine d’Ibnou Ndiaye, sera dévoilé en exclusivité lors de son passage à la 32ème édition du Festival International Nuits d’Afrique, le 14 juillet au Ministère à Montréal (Canada).

Reconnaissances, récompenses

Ibnou Ndiaye - Vainqueur du Concours régional Nescafé à Saint-Louis 2006
Ibnou Ndiaye - Vainqueur du Tremplin organisé par Zebda avec JOKO en 2008
Ibnou Ndiaye - un des six artistes sélectionnés par la région Midi-Pyrénées de France pour béneficier de la première formation d’accompagnement artistique avec Avant-Mardi, en 2010
Noubi Trio - "Coup de Cœur" du public d’Osons, événement organisé par Le Bijou à Toulouse en 2015
Noubi Trio - Lauréat prix "Coup de Cœur" du public d’Ici Musique (Radio-Canada), événement organisé à La Place des Arts, lors de la Vitrine MUZ (grande fête des musiques métissées produite par Vision Diversité) en 2017.
Noubi Trio - "Syli de bronze" du Festival International Nuits d’Afrique de Montréal 2017

Discographie

Composition & interprétation de la chanson C’est mon droit d’étudier, accompagné par le groupe Thiossane, portant sur la réalité des enfants de la rue, pour la compilation Africa Fête avec divers artistes africains (Sénégal - 1999)
CD - "Salamaléikoum" (Ndiol’Or Folk Group de Saint-Louis) – produit par Christophe Magny du label Weursek (Sénégal - 2004)
EP – Toulousa (Noubi Trio) - Autoproduction (France - 2015)
Compilation live "Syli d’or de la musique du monde" (Montréal - 2017)
CD - "Couleur terre" –CD - 2018

 

par   Nago Seck  24 mars 2007 - © Afrisson