Afrisson

Biographie

Ibrahim Djo


Ibrahim Djo est un musicien touareg influencé par Tinariwen, Ali Farka Touré et Jimi Hendrix. En 2005, il a formé avec trois musiciens de l’Hérault, Andrew Sudhibhasilp, Paul Salvagnac et Nicolas Grupp, le groupe Ibrahim Djo Expérience et a signé avec eux l’album Azeman en 2011 proposant un style au carrefour du rock, du blues et des musiques touaregs et mandingues. .

[fr]

Comme beaucoup de musiciens touaregs de sa génération, Ibrahim Djo découvre la guitare au moment de la rébellion de 90, au travers des cassettes de Tinariwen, alors que sa famille a refuge à Timiaouine, en Algérie. Il s’initie à la guitare sur un instrument de fortune inspiré par des artistes aussi divers que Tinariwen, Ali Farka Touré ou Jimi Hendrix. En 2003 , il acquiert sa première vraie guitare électrique lorsqu’il retourne vivre à Aguel’hoc, dans l’Adrar des Ifoghas (Nord-Mali) . Il anime alors les mariages et les fêtes, forme un grand nombre de jeunes guitaristes de la ville et monte son propre répertoire marqué par la poésie, les joies et les souffrances du peuple touareg.

En 2005, suite à la rencontre à Aguel’hoc avec trois musiciens de l’Hérault (sud de la France) le groupe Ibrahim Djo Experience, composé de Ibrahim Djo (guitariste et chanteur), Andrew Sudhibhasilp (basse) Paul Salvagnac (guitariste) et Nicolas Grupp (batteur). Leur style est un mélange de rock et de blues touareg enrichi d’influences régionales. En 2011, le groupe signe l’album Azeman produit par l’association Targuie sur le label Reaktion.

Sources :
https://musique.rfi.fr/
https://www.afrik.com/musik/ibrahim-djo-experience/artiste/2845

 

par   Sylvie Clerfeuille  20 février 2020 - © Afrisson