Afrisson

Biographie

Imany

   Nadia Mladjao
Artistes Archipel des Comores -  France | Naissance : 1979 | Styles :  Blues - Folk - Soul Music

Française d’origine comorienne née à Martigues en 1979, Nadia Mladjao aka Imany ("mon espoir" en arabe) commence par une carrière de mannequin, défilant notamment pour Kevin Klein, avant de s’orienter vers la musique en proposant un style pop/folk/blues/soul, influencée par l’Américaine Tracy Chapman. Elle débute en 2008 sur les scènes parisiennes et sort son premier album produit par Malick Ndiaye, le producteur d’Ayo, en 2011 avec le sortie de The Shape Of A Broken Heart (plus de 150.000 albums vendus en France, des disques de platine dans de nombreux pays européens (Pologne, Italie, Grèce, Turquie… et une tournée de 300 dates en deux ans dans plus de 20 pays).

Imany a fait la première partie de nombreux artistes comme Angie Stone, Wasis Diop, Anthony Hamilton, Hocus Pocus, Sly Johnson et Ben l’Oncle Soul. En 2012, elle est nominée aux "Victoires de la musique", en France.

There Were Tears

En 2015, Imany sort "There Were Tears", un EP 4 titres, fidèle à son style musical folk/blues/soul, et comprenant "No Reason No Rhyme", "Rising Tide" et "Hey Little Sister".

Sous Les Jupes Des Filles

Après le succès international de son premier album "The Shape Of Broken Heart" (plus de 150.000 albums vendus en France, des disques de platine dans de nombreux pays européens (Pologne, Italie, Grèce, Turquie…) et une tournée de 300 dates en deux ans dans plus de 20 pays), Imany a entièrement écrit et composé la bande originale du film "Sous les jupes des filles". Ce film réalisé par Audrey Dana, avec Isabelle Adjani et Vanessa Paradis, entre autres, sort le 26 mai 2014.
Premier long-métrage réalisé par l’actrice Audrey Dana, ce film qui devait s’appeler Homosapiennes réunit Isabelle Adjani, Vanessa Paradis, Laetitia Casta, Sylvie Testud, Géraldine Nakache, Julie Ferrier, Marina Hands, Alice Taglioni, Alice Belaïdi, Mélanie Doutey…, un casting entièrement féminin et très alléchant, dont fait partie la réalisatrice.

"Sous les jupes des filles", c’est l’histoire de 11 femmes du 21ème siècle, à Paris, au printemps, sous une météo instable et bousculée, comme le sont nos héroïnes le temps de ces 28 jours. Ruptures, amours naissantes, maladies, amitiés, sexualité, la joyeuse tempête de la vie ne les épargne pas et elles l’affrontent dans toute leur drôlerie ! Elles n’ont rien à voir les unes avec les autres, et pourtant, elles se retrouveront lors d’une scène en feu d’artifice, expression de leur liberté et de leur humour (désespéré ?) face à ce qu’elles incarnent : la mutation express et troublante des femmes d’aujourd’hui.

"Don’t Be So Shy", 1° méga hit international

En 2015, Imany, sort un remix de sa chanson "Don’t Be So Shy", réalisé par les DJ’s russes Filatov et Karas, avec des parfums pop/soul. Cette version remixée de cette chanson composée initialement pour la bande originale du film d’Audrey Dana "Sous les jupes des filles" (paru en 2014) deviendra un méga hit international sur les plateformes de téléchargement, avec plus de 140.000.000 vues sur youtube. Tube de l’été 2016 en France, "Don’t Be So Shy" (plus de 5.300.000 vues sur youtube) occupe les premières places des charts dans plusieurs autres pays d’Europe, dont la Russie, la Biélorussie, le Kazakhstan, l’Allemagne, la Bulgarie…

The Wrong Kind Of War

En 2016, sort "The Wrong Kind Of War", un album acoustique écrit à Dakar, au Sénégal, par Imany et son complice Stéphane Goldman. Résolument tourné vers le futur, cet opus parlant de son environnement ("The Rising Tide") est aussi un cri du cœur contre les maux de la société actuelle et un réel signe d’amour.
La photo de la pochette de l’opus, prise à l’île de Gorée, montre une jeune fille symbolisant l’avenir, l’espoir, l’émancipation de la femme…

Le titre "Save our soul" dénonce les violences que les télévisions déversent au quotidien. "I Long For You", magnifique ballade, est un chant dédié à l’amour. "There Were Tears", titre de son EP du même intitulé paru en 2015, est un hommage à Nelson Mandela et un appel aux jeunes générations à se battre. L’opus inclut son méga hit international "Don’t Be So Shy" (Filatov & Karas Remix).

 

par   Sylvie Clerfeuille  10 mai 2011 - © Afrisson