Afrisson

Biographie

Issa Bagayogo


Artistes Mali | Naissance : 1961 | Styles :  Musique Mandingue - Afro-pop - Techno - Wassoulou - World / Musique du monde

Né en 1961 à Korin, au Mali, Issa Bagayogo est un auteur, compositeur, chanteur et excellent joueur de kamélé ngoni. Celui que l’on surnomme "Techno Issa" s’illustre par une musique originale, un mélange de wassoulou et de techno, parfois teinté de rock, funk, pop ou blues, le tout donné par son kamélé ngoni, calebasse, djembé, yabara (shékéré), karigna (sorte de reko-reko), claviers, guitare, basse, batterie, cuivres...

Sya, le déclic

En 1991, Issa Bagayogo enregistre sa première cassette éponyme. Mais le succès escompté n’est pas au rendez-vous. Deux ans plus tard, il sort une seconde cassette Fengue (EMI Mali), au succès relatif. Pour survivre, il décide alors de devenir chauffeur de bus à Bamako - il composera d’ailleurs un titre intitulé “Chauffeur” dans son opus “Tassoumakan” paru en 2004. Mais il lui faudra attendre 1998 et sa rencontre avec Philippe Berthier, cofondateur avec Ali Farka Touré et directeur de Mali K7, et Yves Wernert, le directeur artistique, pour entendre Sya, une cassette alliant musique traditionnelle (wassoulou) donnée par le kamélé ngoni au rythme techno et intégrant des bruitages (écoulement d’eau, orage, chants d’oiseau…). Le succès est immédiat pour celui que le public surnomme à présent "Techno Issa". Sa popularité atteint les pays de la sous-région et en en 2000 l’Occident le découvre au Noël Mandingue du Festival Africolor à Saint-Denis, dans la banlieue parisienne. En 2001, Mali K7 produit à nouveau la cassette Timbuktu de "Techno Issa", le virtuose du kamélé ngoni, persuadé de son éclosion internatiionale.

Six Degrees Records

Bientôt, Issa Bagayogo se retrouve chez Six Degrees Records, un label américain qui a signé un contrat avec sa maison Mali K7. Sort en février 2002 Timbuktu, un opus qui parle de justice, de tolérance, de respect et de toxicomanie, surtout chez les jeunes. L’année 2004 le voit réaliser Tassoumakan (la voix du feu), dont est extrait un single de deux remix : “Touba” par Kabanjak et “Koroto” par Deela. Suivent en 2008 Mali Koura et en 2009 Issa Bagayogo Remixed, dont “Filaw” remixé par DJ Señor Oz.

 

par   Nago Seck  7 mai 2007 - © Afrisson