Afrisson

Itinéraires et Convergences des musiques traditionnelles et modernes d’Afrique

Itinéraires et Convergences des Musiques traditionnelles et modernes d’Afrique est la publication des actes du Symposium organisé à Kinshasa, en août 2003, dans le cadre de la quatrième édition du Festival Panafricain de Musique.

Sous la direction de Mukala Kadima-Nzuji et Alpha Noël Malonga, la publication se divise en trois sections. La première porte sur l’évolution des musiques africaines dans leurs similitudes et particularités, la seconde réunit les textes consacrés aux constructions et à leurs visées thématiques et la troisième partie restitue les travaux des ateliers tenus en marge du symposium sur la complexe problématique des droits d’auteur sur le continent et la lancinante question de la contrefaçon.

Itinéraires, Convergences et Divergences

- La jeliya ou l’art griottique mandingue de Manda Tchebwa.
- Rencontre et croisements : études des influences exercées et subies par la musique moderne de l’espace Congo : Tchichellé Tchivéla.
- South-Northern Music Co-influence in Africa : Gihad Sami Daoud.
- Les musiques religieuses en Afrique centrale, Repères, stratégies et interrogations : Martin Kalulambi Pongo.
- Itinéraires et convergences des musiques chrétiennes et profanes en République démocratique du Congo : Martin fortuné Mukendji Mbandakulu.
- Divergences et convergences des musiques traditionnelles et modernes dans la culture nigérienne : Mahaman Garba.
- Musique traditionnelle et moderne : à propos des rythmes et des instruments en République démocratique du Congo : Tsonga Onyumbe.
- Regards rétrospectifs sur la contribution des musiques traditionnelles à l’enrichissement de la musique moderne au Congo : Mondo Mubanza.
- Challenges of Adoption and Adaptation of Western Musical Instruments in Africa : Charles Nyakiti Orawo.

Poétiques et Visées thématiques

- Regard critique sur l’Afrique coloniale et post-coloniale à partir de la chanson francophone d’Afrique , le cas de l’œuvre musicale de Pierre Claver Akendengué : Sylvère Mbondobari.
- La chanson congolaise et la langue française ou la re-folklorisation du moderne. L’exemple de Zoba Casimir dit Zao : Alpha Noël Malonga.
- Manuel de Oliveira (1915 – 1987) : une évolution moderne des traditions musicales en Afrique centrale : Simao Souindoula.
- La chanson moderne et le phénomène migratoire en Afrique de l’Ouest : le cas du Burkina Faso : Oger Kaboré.
- Chanson et élan fusionnel dans les deux Congo : Antoine Yila.
- La musique congolaise moderne et le thème de la démocratie pendant la transition (1990-1997) en République démocratique du Congo : Alphonse Mbuyamba Kankolongo.
- Traditions et modernité musicales africaines : les lieux de rupture entre les oekoumènes scéniques : Léon Tsambu Bulu.
- Le cinéma, un vecteur des musiques africaines à Travers le monde : Mweze Dieudonné Ngangura.
- Littérature et musique des deux Congo, affinités et différences : Mukala Kadima-Nzuji.
- Analyse stylistique et sémantique d’un chant traditionnel moaaga du Burkina Faso : Alain Joseph Sissao.
- La chanson congolaise moderne. Une analyse sémantique et stylistique : Claude Bivoua.
- Les aphorismes dans la chanson congolaise de variété : Dieudonné Tshimanga Tshiambaiy.
- Musiques traditionnelles et modernes : des concepts et de la problématique du développement des musiques africaines à l’ère de la globalisation : Paul Dagri.
- Des musiques traditionnelles et modernes africaines : de la distance au rapprochement : Ntumba Lukunda.
- Evolution des instruments à corde malgaches et leur influence sur les guitares de l’île : Sylvie Clerfeuille.
- Vie, sacralité et valeur de ngoma africains, cas des Cokwe : piste pour de nouvelles conservations : Olivier Sangi Lutondo.
- Musiques traditionnelles et modernes congolaises, Parcours et Visées thématiques : Paul Lutonadio Mbemba.

Droits d’auteur : Etat des lieux et perspectives

- Le droit d’auteur dans la société de l’information : Petit Totcharova, Emile Glélé.
- La gestion collective des droits d’auteur : Ferdinand Bassarila.
- La problématique des droits d’auteurs en République démocratique du Congo : le cas de la SONECA : Kabeya Nsenda Mutanda.
- Quelle société d’auteurs et d’artistes interprètes pour la République démocratique du Congo ? Nécessité de la restructuration de la SONECA : Théodore Nganzi Ndoni.
- Le rôle du producteur dans l’amélioration des conditions de vie de l’artiste musicien : Maxime Foutou.
- La contrefaçon sur le marché phonographique au Congo-Brazzaville : cassettes et disques : Guillaume Tsokini.

 

par   Afrisson  31 août 2006 - © Afrisson