Afrisson

Biographie

Jackson Kaujeua


Artistes Namibie | 1953-2010 | Styles :  Afro-folk

D’origine herero, ce chanteur, compositeur et guitariste joue un rôle central dans la musique folk namibienne. Il est un des seuls artistes du pays à développer une carrière internationale. Le 1° juillet 2014 après sa disparition, pour lui rendre hommage, le gouvernement namibien décide de renommer la rue Storch Street de Windhoek West au nom de cet artiste phare du pays.

Né en 1953, dans un petit village près de la ville de Keetmanshoop, Jackson Kaujeua a grandi dans une communauté !huns (hérero ou bushman). Il poursuit son éducation dans la mission Otjimbingwe et se prend de passion pour les chanteurs de gospel dont Mahalia Jackson, qu’il admire comme chanteuse et militante.

A partir de 1973, il poursuit ses études en Afrique du sud, au Dorkay House de Johannesburg, l’école des arts mythique d’Afrique du Sud. Militant anti-apartheid, il est bientôt expulsé du pays, s’installe au Botswana, enseigne dans un camp de réfugiés Angolais en 1979 , s’engage dans la SWAPO. Il part ensuite en Grande Bretagne où il devient le leader du groupe Black Diamond puis triomphe internationalement avec le tube « Winds of Change ». En 1990, à l’indépendance de la Namibie, il rentre au pays et multiplie les succès musicaux. Jackson Kaujeua est une légende dans son pays natal.

source : Wikipedia

 

par   Sylvie Clerfeuille  23 octobre 2007 - © Afrisson

Bibliographie

 

News

Jackson Kaujeua
 
Elemotho l’enfant du Kalahari

Lauréat des Découvertes RFI 2012, Elemotho qui contribue après Jackson Kaujeua à sortir la Namibie, de l’anonymat musical, vient de signer son quatrième album, My Africa. Le Printemps de Bourges accueille cette année la Réunion avec Lojo et le blues touareg de Terakaft, un style musical très en vogue depuis le Grammy Awards pour l’album Tassili de Tinariwen . Bonne écoute et bonne lecture.