Afrisson

Biographie

Jann Halexander

   Aurélien Makosso-Akendengué
Artistes France -  Gabon | Naissance : 1982 | Styles :  Chanson françaiseSite internet

Né le 13 septembre 1982 à Libreville (Gabon), Aurélien Makosso-Akendengué aka Jann Halexander est un acteur, réalisateur, producteur, auteur-compositeur, arrangeur, pianiste et interprète franco-gabonais de chanson française, parfois drôle (humour noir), parfois mélancolique.

Pierre Akendengue

Ancien étudiant en géographie à Angers, dans le Maine-et-Loire, Aurélien Makosso-Akendengué prend un pseudonyme que lui inspire la personnalité de l’artiste sud-africaine Jane Alexander, dont les sculptures représentent des êtres hybrides. Il est issu d’un couple mixte — père gabonais (Léonard Makosso-Akendengué), mère française (Anne-Cécile Makosso-Akendengué, née Frébeau) — ce qui se fait ressentir au travers de ses créations.
Neveu du chanteur gabonais afro-folk Pierre Akendengue, ayant grandi entre la France, le Canada et le Gabon, et initié très jeune au piano, Jann Halexander se tourne en 2003 vers les arts du spectacle, étant comparé à ses débuts à Jean Guidoni.

L’ombre mauve

Le 16 septembre 2004, Jann Halexander sort un Maxi CD 3 titres, intitulé "L’ombre mauve" ; 3 titres (L’ombre mauve, La dame blanche, Alien Mother) de piano/voix minimaliste, oscillant entre le blues et la chanson française d’un songwriter égaré se succèdent, traitant de douleur, de mort et de race au travers de la filiation fils métis/mère blanche.

Brasillach 1945

Le 3 novembre 2004, Jann Halexander sort "Brasillach 1945", un Maxi CD 4 titres comportant aussi Brown Man, Apoplexia et Brasillach la fin. Le chanteur va plus loin en chantant la plongée aux enfers de l’écrivain français Robert Brasillach, supposé homosexuel, antisémite, partisan de la collaboration et fusillé au lendemain de la Guerre. Sujet franco-français, rarement traité en chanson, qui suscite le malaise, agace ou fascine. Cette chanson permettra au chanteur, indépendant de se faire rapidement une place dans le paysage musical francophone.

Halexander Songs

Le 6 avril 2005, Jann Halexander chanteur sort son premier album, "Halexander Songs", en indépendant. Les thèmes sont les mêmes, sur 10 titres simples, piano/voix, il parle du métissage, de l’ambivalence sexuelle, la folie et la mort, fidèle amoureuse.

Statross le Magnifique

"L’amant de maman" sort le 26 janvier 2006 dans une édition limitée. Il est question cette fois-ci d’adultère. On y entend aussi "La folie d’Erik S." (sur le compositeur et pianiste français Éric-Alfred-Leslie Satie dit Erik Satie - 1866-1925), "La ronde des Mulâtres", "Le Noir, le Juif et la Croix", "L’appel de la Succube" et "La marche sanglante".
Remarqué par le cinéaste Rémi Lange ("Omelette", "Mes Parents"), Jann Halexander interprète le baron Statross Reichmann dans le film "Statross le Magnifique" (2006), premier volet d’une trilogie, et joue ainsi aux côtés de l’actrice transsexuelle Pascale Ourbih. Le film sort directement en dvd ; c’est un moyen métrage controversé, marginal, érotico-kitsch, et également l’un des meilleurs succès de la société éditrice Les Films de l’ange. Jann Halexander produit en 2006 un concert de la chanteuse française Aude mais leur relation professionnelle ne dure pas longtemps.

J’Aimerais J’Aimerais

Les concerts de l’artiste mélangent chansons drôles (humour noir) et chansons mélancoliques. Sa chanson J’Aimerais J’Aimerais, sur l’histoire d’un amour impossible entre un député catholique de Vendée et un jeune homme d’une famille modeste, est l’argument de son premier film, du même titre, sorti le 20 juillet 2007. Cette chanson a été régulièrement diffusée sur Radio Libertaire, au plus fort de l’affaire De Villiers, début 2007. Peu médiatisé, l’artiste a cependant bénéficié d’articles et interviews dans Ouest France, Courrier de l’Ouest, Têtu, Préférences, Illico, Tribu Move, Heteroclite.Org, Horreur.com, laLucarne.Org, et ses cds et dvds se sont écoulés à des milliers d’exemplaires.

Son premier film musical, "J’aimerais J’Aimerais" est un succès et une intégrale en édition limitée 2003-2007 est sortie le 3 septembre 2007, en vente sur internet, en concert et chez quelques disquaires spécialisés. Un enregistrement live est prévu pour 2008, ainsi que la suite du film "J’Aimerais J’Aimerais", intitulé "Goodbye Tristesse". Il est le fils de la romancière Anne-Cécile Frébeau ("Mathilde et son Pianiste") Au mois de janvier 2008, Jann Halexander interprète le personnage du vampire Pretorius Malan dans la pièce de théâtre "Confessions d’un Vampire Sud-Africain" au musée des Vampires, en région parisienne. Cette même année 2008, il compose la musique du film "Devotee" du réalisateur de Rémi Lange.

En 2009, le biographe Bernard Violet lui consacre une page dans son ouvrage sur Yannick Noah, "Yannick Noah, le Guerrier pacifique" (Editions Fayard). En 2010, le biographe et parolier Alain Pozzuoli lui consacre deux pages dans son ouvrage Sexy Songs (éditions Didier Carpentier), sur l’érotisme dans la chanson, en évoquant le titre J’Aimerais J’Aimerais. En 2012, Jann Halexander a aussi fait l’objet d’un paragraphe dans l’ouvrage "Les Noirs dans le cinéma français" de Régis Dubois (The Book Edition).

Le 22 mars 2013, Jann Halexander fête ses 10 ans de carrière à l’Auguste Théâtre (anciennement l’Espace La Comedia), à Paris. Essentiellement artiste de scène, il est surtout connu pour son répertoire mélangeant humour et émotion, mélancolie et passion, avec des titres phares comme "A table", "Aucune importance", "Il est minuit Docteur Schweitzer" ou encore "Papa, Mum". Cet artiste prolifique qui s’est produit en France, en Belgique et en Allemagne, aborde les thématiques du métissage, de la famille, du voyage, ou encore de la différence dans ses chansons sont reprises par de nombreux artistes. L’album "Elles et eux chantent Jann Halexander", réalisé en 2015 par sa structure Label Trilogie Halexander et Lalouline Editions, comprend 20 chansons dont 1 personnelle, 2 duos (avec MC Coco et Sultana) et 17 reprises (Frédéric Pagès, Nicolas Duclos, Barbara Felettig, Clémence Savelli, Vincent Ahn, Ouman Dee, Léa Héloin, Agnès Renaut, Ben Nodji, Rosa Project, Monique Hottier, Seth Eden, Gilles Roucaute, Anne-Cécile Makosso-Akendengué, née Frébeau (sa mère – écrivaine), Marc Havet).

Discographie

2004 - L’ombre mauve - Single
2004 - Brasillach 1945 - EP
2005 - Halexander Songs - CD
2006 - L’amant de maman - EP
2006 - Nihilisme - CD
2007 - L’intégrale 2003-2007 – CD
2007 - Les inédits 2003-2007 - CD
2007 - La confession du Mulâtre - EP
2007 - Obama - CD
2008 - Le Marginal – CD
2009 - Public je vous aime (2003-2009) – CD
2009 - Rendez-vous secret (avec Maïk Darah – Julien Mavrici) CD
2011 - Il est minuit Docteur Schweitzer - Single
2011 - Il est minuit Docteur Schweitzer - Single
2012 - Tristes Tropiques - CD
2012 - Il est minuit Docteur Schweitzer - 45T
2013 - Même si tu revenais - Single
2013 - L’Italien - EP
2013 - Bananes sur un terrain de foot - Single
2013 - Instrumentales - EP
2013 - Requiem pour Dewaere Maxi CD
2013 - Moi qui rêve - CD
2013 - Question - Single
2013 - Un bon chanteur est un chanteur mort - Single
2014 - Un bon chanteur est un chanteur mort - CD
2014 - Inachevé Tome I - CD
2014 - Les classiques 2003-2014 - CD
2014 - Amours - Maxi CD
2014 - Déracinés quand même (feat. MC Coco) - Single
2014 - Japan Export 2003-2013 - Sélection Lalouline 2014 - 4CD
2015 - Déracinés - La B.O de la bande dessinée - CD
2015 - Pars et gogo - Single
2015 - Inachevé Tome II - CD
2015 - L’alphabet de la mort - Maxi CD
2015 - Pars et gogo Remix - Maxi CD
2015 - Maman Miracle - CD
2015 - Gentleman Halexander - CD
2015 - Comme dans une chanson d’Anne Sylvestre - Single
2015 - Comme dans une chanson d’Anne Sylvestre - Maxi CD
2015 - Et la vie continue - EP
2015 - Fata Morgana - Single
2015 - Inachevé Tome III - CD
2015 - Moi qui rêve - Single
2015 - Papa, Mum - Single
2015 - Que sont devenus nos amants perdus​.​.​.​ (Léa Héloin​ / Jann Halexander)
2015 - Le sexe triste - Single
2015 - Elles et eux chantent Jann Halexander - CD
2016 - Papa, Mum Dab Remixes - CD
2016 - Papa et les singes fous (Live) – Single
2016 - Affidavit (Edition Premium) - CD
2016 - A table (Extended Version) - Single
2016 - Gabao - Single
2016 - Je suis revenu de Fougeret - CD
2016 - Les couleurs de l’automne - EP

Filmographie / Documentaires

2006 : Statross le magnifique - Film de Rémi Lange
2007 : J’Aimerais J’Aimerais - Film de Jann Halexander
2008 : Occident - Film de Jann Halexander
2008 - Devotee – Court métrage de Rémi Lange
2009 – Rendez-vous secret - Film de William Veen
2010 - Une dernière nuit au Mans - Film de Jann Halexander
2011 - Jann Halexander le Mulâtre Errant - Documentaire de Jeff Bonnenfant
2012 - La bête immonde - Film de Jann Halexander
2015 - Pars et gogo - Court métrage de Monique Hottier

 

par   Nago Seck  22 septembre 2007 - © Afrisson

Discographie

Jann Halexander