Afrisson

Biographie

JeaRian

   Jearian Ondo

Né à Libreville, au Gabon, l’auteur-compositeur, guitariste et interprète, Jearian Ondo aka JeaRian (Jerry Ann ou Djériane), développe de l’afro-folk chanté en fang (sa langue), en anglais ou en français. Cet artiste basé en France depuis 2006 s’illustre en 2010 avec “I’m gonna love you”, sa première chanson révélant son style musical qu’il appelle "ékaza-folk" (ékaza signifie "le pont", "la passerelle").

Issu d’une famille originaire de N’Koumédoum, un village situé à Bitam, au nord du Gabon, JeaRian grandit à Port-Gentil, nourri par les musiques des différentes communautés Béti (Fang, Okak, Mvaï, Betsi, Ntumu ou Osa’a nanga, Bulu, Okak, Eton). Outre les artistes de ces musiques traditionnelles, JeaRian est aussi influencé par les musiques d’artistes d’horizons divers : Billie Holiday, Stevie Wonder et India Arie (USA), Lokua Kanza (Rwanda/R.D.Congo), Sally Nyolo (Cameroun), Sade (UK), Shania Twain (Canada)…
Riche de ces diverses sonorités, JeaRian lance l’"ékaza-folk", un style mariant par endroits les musiques traditionnelles africaines au jazz, blues, soul, nu-soul, pop, country ou encore gospel.

Paru en 2011, son deuxième single, "Akiba", vient confirmer le pont culturel jeté entre l’Afrique et l’Occident par JeaRian qui prône l’unité des peuples en général, et l’unité africaine en particulier : "Les africains ne doivent pas oublier que nous sommes tous un seul et même peuple et que notre culture est notre force. On doit s’inspirer du modèle de solidarité européen mais surtout en l’adaptant aux réalités de notre continent."

Ayant beaucoup appris auprès des artistes avec lesquels il a collaboré (Tita Nzebi, Gael Faye, Hyova, Corry Denguemo, Gasandji, Solia Grace), JeaRian se sert de ses divers expériences pour investir plusieurs salles dela région parisienne, dont Le Sentier des Halles, Le Théâtre Berthelot (à Montreuil), L’alimentation Générale, Dorothey’s Gallery ou encore La Boule Noire...

 

par   Nago Seck  18 janvier 2012 - © Afrisson