Afrisson

Biographie

Jean Paul Wabotai


Danseur, chanteur et compositeur, Jean-Paul Wabotai est spécialiste de gospel et de chant circulaire. Il est également influencé par les chants des pygmées Wabo.

Originaire de Kinshasa, Jean-Paul Wabotaï développe le chant et la danse avec Mushi Mayé, puis danse dans le vidéo clip de Ray Lema Nangadef et collabore avec So Kalméry.

En 1992, il intègre le groupe d’Angélique Kidjo qui effectue un tour du monde et se produit en Australie. A la fin de la tournée, Jean-Paul Wabotaï retourner dans ce pays et y enregistre deux albums , Happy Birthday to you, une oeuvre a capella marqué par les sonorités pygmées mongo en 1992 et No Frontier en 1996 , tous deux produits par MDS-Australie.

En 1997, il compose des chants sacrés, collabore avec Jacques Bouniard pour les arrangements et Marc Mir, chef d’orchestre de Résonances, puis interprète ses chants sacrés avec plusieurs chorales en France et en Australie dont les Voix Polyphoniques au Festival Nuits Métisses et signe Bana Congo.

Trois ans plus tard, avec des adolescents du 19ème arrondissement de Paris, l’artiste monte le projet "Jacques Prévert en Rap". Les jeunes chantent 19 textes de Jacques Prévert en rap et a capella. En 2002, il travaille pour l’Institut de Gospel de Barcelone (Espagne) et signe ensuite un album hommage à Serge Gainsbourg.

Impliqué dans les combats humanitaires (il participe activement à l’année de la culture pour la paix organisée par l’UNESCO) , Jean Paul Wabotai signe l’album Enfants du Congo-Enfants du Monde destiné à financer la lutte contre le paludisme.

En 2012, sort Circle Songs chez Buda, ou Jean Pierre Wabotai expérimente chants circulaires, gospel et chants pygmées.

 

par   Sylvie Clerfeuille  3 avril 2012 - © Afrisson