Afrisson

Biographie

Jeff Maluleke


Artistes Mozambique | Naissance : 1974 | Styles :  Afro-folk

Guitariste et chanteur d’origine mozambicaine, installé à Johannesburg, Jeff Maluleke a triomphé dans les années 1990 en réconciliant dans son folk les deux grandes écoles de guitares shaangan et zulu. Au fil des albums, il a intégré des éléments stylistiques d’autres pays d’Afrique, du mbaqanga, du kwassa kwassa, de la samba. En 2001, Jeff Maluleke a obtenu le prix de la meilleure production artistique aux S.A.M.A (South African Music Awards) pour l’album Juliana.

Né à Bush-Buckridge, dans le Eastern Transvaal, Jeff Maluleke est d’origine shangaan, un peuple frontalier entre l’Afrique du Sud et le Mozambique. Sa famille paternelle est originaire de Maputo. L’enfant est donc baigné dans trois traditions musicales : tsonga, zulu et shangaan. Timide et complexé, il grandit à l’écart des autres enfants et se réfugie dans le chant dès l’âge de six ans. Jeff Maluleke se passionne alors pour la dimension spirituelle du reggae.

Amadloze et mikwembu

A l’âge de dix ans, il s’initie auprès de son frère à la guitare qu’il joue de façon pulsée, à la manière des Zulu et à laquelle il rajoute des lignes vocales aux tonalités spirituelles s’inspirant de la tradition zulu Amadloze mais aussi des mélodies mikwembu (shangaan) teintées de mélancolie. C’est cette combinaison de rythmes et de nostalgie qui lui assurera ses premiers succès.

Arthur
Première star du Kwaïto

A la fin de ses études, le futur Papa Jeff s’installe à Johannesburg, se forme au métier d’ingénieur du son au Primitive Studio, tourne dans le pays et devient choriste dans le groupe Rasta Rebels de Dr victor, un artiste qui mêle musiques africaines et reggae. Il écrit bientôt des chansons pour ce dernier puis plus tard pour la star du gospel Rebecca Malope. En 1995, il signe son premier album , Papa Jeff produit par 999 Studios, la maison de production de la première star du Kwaïto Arthur Mafokate. C’est un succès. Suivra Rhythm Nation concocté avec Pat Dubazane qui éveille l’intérêt d’artistes comme Andy Innes de Juluka et Bizo de Bayete.

Juliana

Au fil des albums dans lesquels Jeff Maluleke se forge un afro folk combinant poésie tsonga, nostalgie shangaan et pulsations zulu agrémentés d’autres couleurs musicales (samba, kwassa kwassa, couleurs mandingues), Jeff Maluleke devient un artiste incontournable de la scène musicale sud-africaine. En 2001, il décroche le prix de la meilleure production artistique aux S.A.M.A (South African Music Awards) pour l’album Juliana. En 2006, il signe sous le label Bakone music du jazzman Don Laka et avec la collaboration artistique de ce dernier l’album NDzilo.

Sources :
Itw de Jeff Maluleke à Johannesburg par Nago Seck et Sylvie Clerfeuille, Septembre 1999.
http://bokonemusic.com/

 

par   Sylvie Clerfeuille  1er août 2008 - © Afrisson