Afrisson

Biographie

Joe Nina

   Henry Makhosini Xaba
Artistes Afrique du Sud | Naissance : 1974 | Styles :  Kwaito - Township Pop

Producteur, musicien, comédien, Henry Makhosini Xaba alias Joe Nina est une des figures marquantes du kwaito . Il opère des fusions entre divers styles , reggae, jazz, hip hop et kwaito, un style appelé township pop. Il s’est fait connaître par des titres comme « Com Com » , « Maria Bodesta » et « Ding Dong ».

Originaire de Kwa-Thema dans le township de East Rand, fils de Solomon Makhosini Xaba, saxophoniste, guitariste et leader du groupe The Shamings et de Lettie, choriste de la formation, le petit Joe Nina accompagne ses parents dans leurs tournées qui les mènent jusqu’au Swaziland. A l’âge de douze ans, l’adolescent joue de la batterie et chante puis s’initie au piano deux ans plus tard. A seize ans, il décide de se lancer professionnellement.

Il fréquente bientôt le studio Blue Tree , s’initie aux techniques du son, enregistre ses premières maquettes. En 1991, il rencontre Arthur Mafokate, pionnier du kwaito et producteur et compose le titre « Com Com » à l’occasion du concours Full Blast Talent Search organisé par Coca Cola. qui lui vaut un premier prix. Ingénieur du son chez Soul Man Sol Productions, le jeune talent sort bientôt son premier album La Beat Volume 3, remix de compositions du répertoire populaire qui deivent bien vite disque de platine. Suivent deux singles à succès, « Maria Bodesta » et « Ding Dong »

En 1995, il forme avec ses frères Vusi, Jeff and Thabo et sa soeur Nonhlanhla le groupe Nina Brothers. Le groupe accumule les tubes comme “Joy" “One Two One" Joe Nina’s Rain Down" et “Talk to Me".

En qualité de compositeur, Joe Nina a produit de nombreux hits dont “Abantu Bayakuluma" chanté" par Brenda Fassie, “Umona" par Patricia Majalisa, “Party" par Luv, “I’m in Love" par Twins. Il a également travaillé avec des figures importantes de la musique sud-africaine comme Ray Phiri, Mara Louw et Hugh Masekela.

 

par   Sylvie Clerfeuille  14 novembre 2012 - © Afrisson