Afrisson

Biographie

K’naan

   Keinan Abdi Warsame
Artistes Somalie | Naissance : 1978 | Styles :  Afro-rap - Rap/Hip hopSite internet

K’naan Warsame est un rappeur d’origine somalienne. Il vit actuellement à Toronto. Sa musique est un mélange de hip hop, de soul et de musiques somaliennes à base d’instruments à cordes, de percussions et de chants poétiques). Ses textes parlent de son exil et de sa vie au Canada. Il a obtenu en 2006 le Juno Awards du meilleur album de rap de l’année et une nomination au prestigieux Polaris Music Prize.

La rivière de sang

Né à Mogadiscio (Somalie) en 1978, Keinan Abdi Warsame aka K’naan est issu d’une famille d’artistes : sa tante, Magool, est une grande chanteuse de qaâci et son grand-père, Hadji Mohammed, un poète célèbre. Il grandit à Wardhiigleey (la rivière de sang), un quartier de Mogadiscio. En 1991, à la chute de Siad Barré, la Somalie est plongée dans la guerre civile. K’naan, sa mère et ses frères et soeurs partent rejoindre leur père, un intellectuel qui fait le chauffeur de taxi à New York.

Rexdale et Youssou Ndour

Sa passion pour le hip hop a été encouragé par ce dernier qui lui envoie des cassettes de rap américain lorsqu’il réside à Mogadiscio. Après un bref séjour à Harlem, la famille s’installe à Rexdale, un quartier ghetto de Toronto qui inspirera ses textes évoquant la violence, les voitures brûlées et les injustices. Rappeur mais aussi slammeur, K’naan est repéré en 1999 par Youssou Ndour à l’occasion d’un concert pour l’anniversaire du Haut Commissariat aux réfugiés. Il l’invite en 2001 sur son album Building Bridges et tour du monde. En 2002, il rencontre Jarvis Church, membre de Track and Field Production : trois ans plus tard il signe son premier album The Dusty Foot Philosopher, un méga hit (plus de 502.600 vues sur youtube), et l’année suivante, K’naan assure la première partie du "Welcome to JamRock" European Tour de Damian Marley puis s’envole pour le Mali à l’occasion du festival Paris Bamako où il se produit en compagnie d’Amadou et Mariam, M, Oxmo Puccino, Ba Cissoko et Tiken Jah Fakoly.

Electric Griot land

En Juillet 2007, il donne son premier concert en France dans le cadre du Festival de jazz de Juan les Pins. Il a signé trois albums, The Dusty Foot Philosopher en 2005, The Dusty Foot on the Road en 2007 et Troubadour en 2010 produits par A & M Records. Il a collaboré avec des artistes comme Nelly Furtado, Mos Def, Damian Marley, The Roots, Dead Prez et Ba Cissokho (Electric Griot land).

Awards

En 2006, K’Naan décroche son premier award (Juno Awards du meilleur album rap de l’année). Il sera suivi de nombreux prix : 2 Juno Awards en 2010 (meilleur auteur de l’année et meilleur artiste de l’année), 1 Mobo Award en 2010, deux nominations aux NRJ Music Awards 2011, 3 nominations aux MuchMusic Video Awards 2011/2012 et 1 nomination aux MTV Video Music Awards dans la catégorie meilleur clip à message pour le titre « Is Anybody Out There ? »

 

par   Sylvie Clerfeuille  23 juin 2012 - © Afrisson