Afrisson

Biographie

Kaaris

   Okou Armand Gnakouri
Artistes France -  Côte d’Ivoire | Naissance : 1980 | Styles :  Afro-rap - Rap français - Rap/Hip hop

Né le 30 janvier 1980 à Cocody, en Côte d’Ivoire, Okou Armand Gnakouri aka Kaaris ou K2A est un auteur-compositeur, producteur, entrepreneur, acteur et rappeur hardcore, aux textes parfois sexistes et violents. Orphelin de père deux mois après sa naissance, il rejoint Paris (France) à l’âge de trois ans avec sa mère, avant que la famille ne s’installe à Sevran en 1988.

43ème Bima

Kaaris vient de Sevran, dans le quartier Rougemont, en Seine-Saint-Denis, dans la banlieue parisienne où sa famille s’est installée depuis 1988. Il grandit dans ce département réputé pour son rap dur et sans concession. Kaaris débute son parcours en 1999 avec le collectif Niroshima. Il multiplie ainsi les apparitions, en particulier sur des mixtapes signées Cut Killer ou Poska, optant pour un rap hardcore, aux textes parfois sexistes et violents. "Je fais la musique que j’aime écouter et elle est sale. Je parle aussi de ce que j’ai vécu". En 2003, Kaaris part en Côte d’Ivoire sur les traces de ses racines et se retrouve dans un pays en pleine guerre civile. Revenu en France, Kaaris enregistre en 2006 le street album "43ème Bima".

Kaaris, Galactik Beat et Bullet Prod

En 2009, après un rapprochement éphémère avec French Cut, Kaaris s’associe avec Galactik Beat, une équipe de producteurs du label Bullet Prod. Ces derniers en font la tête d’affiche, avec ses titres "Exécution" et "Cœur d’acier" et des featurings, de leur compilation "Galactik Beat 2" sortie en 2010, ce qui amène le rappeur à côtoyer des artistes tels que Brasco, Nubi ou encore Despo Rutti et à sortir peu à peu de l’anonymat. En désaccord au moment de la signature du contrat, Kaaris se sépare d’eux.

Kaaris et Booba

Rappeur au punch certain, Kaaris se rapproche ensuite de la galaxie Booba, poids lourd du rap français qui l’invite en 2011 pour un featuring sur le titre "Criminelle League" de sa mixtape "Autopsie 4" destinée à promouvoir de nouveaux talents. Dans la foulée, Kaaris sort dans la foulée sa mixtape "Z.E.R.O", une mixtape en série limitée de 1.000 exemplaires, produite par Therapy, Wealstarr et Kilogrammes. Il comprend les singles "Houdini", "L’hote funeste" et "Bon qu’a ça".
Booba renouvellera l’expérience avec Kaaris en 2012 sur la chanson "Kalash" de l’album "Futur". Ce featuring propulse Kaaris sur le devant de la scène, il décrit d’ailleurs cette collaboration comme étant le "détonateur" de sa carrière.

Or noir

En 2013, Kaaris signe sur le label AZ via Therapy Music, et publie son premier album "Or noir", produit par Therapy. à 19.000 exemplaires la première semaine, "Or noir" s’écoulera au total à plus de 80.000 exemplaires, avec un disque d’or à la clé. Il finira disque de platine avec plus de 100.000 copies vendues. L’opus comprend "Bizon" (en référence à l’incarcération de son ami Bizon), ou encore "L.E.F" (feat. Booba).

Or noir (Part II)

Quant à "Or noir (Part II)", paru en 2014 et comprenant "Sombre", "S.E.V.R.A.N" et À l’heure", il s’écoulera à 9.000 exemplaires la première semaine.

Autres réalisations

En mars 2013, Kaaris place son single "Zoo", extrait du CD "Or noir", dans les meilleures ventes françaises de formats courts. Dès lors Kaaris ne lâche plus l’affaire et sort des titres en rafales qui parviennent tous à intégrer les charts français, le plus significatif étant "Dès le départ" qui est classé dans le Top 50 en septembre.

Le bruit de mon âme

Fort de ce succès, Kaaris quitte le label AZ pour Def Jam Recordings France qui sort en mars 2015 l’album "Le bruit de mon âme", comprenant les singles "Se-vrak", "80 Zetrei" ou ecore "Comme Gucci Mane".

Double Fuck

Le 16 octobre de la même année, sort sa mixtape 16 titres "Double Fuck", où l’on retrouve Bakyl, les groupes PSO Thug et XV Barbar, ainsi que les rappeurs SCH et Worms T. Cet opus laisse entendre des titres comme "Talsadoum" et "Recharge", dévoilés lors d’improvisations sur les radios Skyrock et Générations. Fin 2015, Kaaris lance sa nouvelle marque de vêtement Jeunes Riches.

Chicha, Nador

Après un featuring avec le rappeur français d’origine congolaise Kalash Criminel sur "Arrêt du cœur", Kaaris sort le single freestyle "Chicha", un remix d’un morceau ressemblant à “Minnesota” de Lil Yachty, un rappeur américain originaire d’Atlanta. Suit en octobre 2016 le single "Nador", un morceau extrait de l’album "Okou Gnakouri", et certifié Single d’or avec plus de 10.000.000 de copies vendues. "Nador" deviendra un méga hit international sur les plateformes de téléchargement, avec plus de 40.000.000 de vues sur youtube.

Okou Gnakouri (Dirty M Version) - Or noir Part III

Le 11 novembre 2016 sort l’album "Okou Gnakouri (Dirty M Version) - Or noir Part III", en référence au vrai nom du rappeur, né Okou Armand Gnakouri.
Okou Gnakouri est un nom du peuple Bété vivant au centre-ouest de la Côte d’Ivoire.

Cet opus laisse entendre des morceaux comme "Blow", "Ennemi d’état", "Talsadoum", "Nador"... et des featurings : "La dose" avec Despo Rutti, "2.7 Zero 10. 17" avec Gucci Mane, "C’est la base" avec XV Barbar et "Arrêt du cœur" avec Kalash Criminel.

Dozo

En 2017, après le succès de son précédent projet certifié double disque de platine, le rappeur revient avec un nouvel album intitulé "Dozo". Vendu à 18.353 exemplaires en une semaine (physique, digital ou streaming), l’opus sera certifié disque de platine avec plus de 100.000 exemplaires vendus trois mois après sa parution.

Cet album où il développe aussi de l’afro-rap comme dans la chanson ’Diarabi" (plus de 73.000.000 vues sur youtube), est également disponible en pack collector (inclus l’album + un bonnet + une sacoche).

"Dozo" nous offre des singles comme "Je suis gninnin, je suis bien", "Kébra" ou encore "Bling Bling" en featuring avec les rappeurs Kalash Criminel & Sofiane.

Kaaris et le cinéma

En 2014, Kaaris se montre de plus en plus productif et tente sa chance au cinéma dans le film "Fastlife" réalisé par Thomas N’Gijol, humoriste, spécialiste du stand-up, acteur et réalisateur français d’origine camerounaise. Kaaris sera aussi des films "Braqueurs" de Julien Leclercq en 2015, "Overdrive" d’Antonio Negret en 2017 et "Lukas" de Julien Leclercq en 2018.

Polémiques

Le 1er août 2018, une bagarre entre une dizaine de personnes comprenant notamment Booba et Kaaris entraîne la fermeture temporaire du Hall 1 de l’Aéroport de Paris-Orly. En attendant la tenue de leur procès le 6 septembre 2018, les deux protagonistes et neuf autres personnes (6 du clan Booba et 3 du clan Kaaris) ont été placé en détention provisoire, les premiers à Fleury-Mérogis, les second à Fresnes.

Le mardi 9 octobre 2018, le tribunal correctionnel de Créteil (Val-de-Marne) a rendu son jugement à l’encontre des deux rappeurs. Pas de différence entre "B2O" (Booba) et "K2A" (Kaaris) : le tribunal correctionnel de Créteil (Val-de-Marne) a rendu son jugement, ce mardi, à l’encontre des deux rappeurs : 18 mois de prison avec sursis pour "violences volontaires" et "vols en réunion".

*Sources :
https://www.facebook.com/pg/Kaaris.Officiel/
wikipedia
*Crédit photo : Roamin Rigal

 

par   Nago Seck  3 mai 2010 - © Afrisson

News

Kaaris
 
Kaaris - Nouvel album : "Or noir Part III"

En janvier 2019, le rappeur franco-ivoirien Kaaris revient avec le troisième album de la trilogie "Or noir", "Or noir Part 3" (Sortie : 25/01/2019 - Def Jam Recordings / Barclay / Universal).