Afrisson

Biographie

Kaoma


Groupes Cameroun -  France -  Sénégal -  Brésil | Création : 1989 | Styles :  World / Musique du monde Site internet

Groupe multiculturel fondé en 1989 à Paris (France), sous l’impulsion des producteurs français Jean Karakos et Olivier Lorsac, Kaoma était composé de Jean-Claude Bonaventure (claviers - France), Jacky Arconte (guitare - Guadeloupe), Chico Dru (basse - Martinique), Michel Abihssira (batterie, percussions - France), Ben’s Belinga (saxophone - Cameroun), tous anciens musiciens de Touré Kunda, et des chanteuses Loalwa Braz, Monica Nogueira (Brésil) et Fania (Sénégal). Kaoma se fait connaître sur la scène internationale à la sortie, la même année, de leur album Worldbeat, dont le fameux titre “La Lambada”, classé pendant 27 semaines dont 12 semaines N°1 des Charts en France et méga tube dans le reste du monde. Kaoma sortira deux autres albums, Tribal-pursuit (1990), dont un clip “Mamae Afrika” réalisé en Afrique du Sud, et A La Media Noche (1998)...

L’origine de “La Lambada”, une danse sensuelle voire sexy et un rythme, est controversée. Selon certaines sources, “La Lambada” découlerait de "Llorando se fue", une chanson composée en 1981 par le Bolivien Ulises Hermosa du groupe Los Kjarkas, fondé en 1965 par les aînés les frères Hermosa. En 1983, cette chanson est adaptée par la chanteuse Brésilienne Marcia Ferreira, sous l’intitulé “Chorando se foy".

En 1989, lors d’un séjour à Porto Seguro, dans l’État de Bahia, au Brésil, les producteurs français Jean Karakos et Olivier Lorsac (Olivier Lamotte d’Incamps) découvrent le titre “Chorando se foy" de Marcia Ferreira, en vogue dans tout le pays. A leur retour en France, ils montent le groupe Kaoma, enregistrent une reprise de la chanson “Chorando se foy" sous l’intitulé "Lambada" et la déposent à la SACEM sous le pseudonyme de "Chico de Oliveira".
En quelques années, Kaoma aura vendu plus de 15 millions de disques...

 

par   Nago Seck  23 décembre 2007 - © Afrisson