Afrisson

Biographie

Kémo Condé


Formé au sein de l’Ensemble Instrumental de Guinée qu’il a intégré en 1966, l’auteur, compositeur et excellent chanteur, Kémo Condé, a reçu de son père Ansoumana Condé la maîtrise des textes et hauts faits historiques du Mandé.

Issu d’une illustre lignée de griots, Kémo Condé a côtoyé de plus grands interprètes, comme Kouyaté Sory Kandia qu’il a succédé en tant que lead vocal au sein de l’Ensemble Instrumental de Guinée avec lequel il sillonne le monde. Pour la réalisation de son album solo Soumankoï, paru en 2001 chez Syllart Production et réédité en 2007, Kémo Condé, s’est entouré de musiciens de renom tels qu’Adama Condé, le balafoniste de Mory Kanté et de Kandia Kouyaté. Son interprétation des chants classiques révèle sa grande maîtrise de la tradition des djélis (griots), comme dans les morceaux “Badégna” et “Nare Maghan”, dédié à Soundiata Keïta.

Ses participations, successivement en 2004 et 2006, aux projets Mandekalou I & II : The Art and Soul of the Mande Griots initiés par le production Ibrahima Sylla (Syllart Production) le propulsent définitivement comme un soliste de prestige sur le devant de la scène internationale, et lui valent de nombreuses récompenses.

 

par   Nago Seck  7 mai 2007 - © Afrisson