Afrisson

Biographie

Khady Diouf Diakhanor


Originaire de Diakhanor, dans la communauté rurale de Palmarin, dans le Sine-Saloum, au Sénégal, Khady Diouf dite "Khady Diouf Diakhanor" (ne pas confondre avec Khady Diouf Diofior) a conquis le public avec des chansons comme “Ndèye Wassanam”, "Wassalyamou" ou "Pompier". Celle que l’on surnomme Ya Khady (Maman Khady) a contribué par la même occasion à faire connaître les chants, rythmes et danses sérères, comme le “ndioup” ou le “nguel”, une danse rythmée par les tambours sabars et le “gamb” (calebasse) et exécutée à l’approche des travaux champêtres pendant la saison des pluies.

Grande diva de la chanson sérère Khady Diouf fut membre de la première heure de l’Ensemble lyrique traditionnel Sorano du Sénégal, d’abord dirigé à l’avènement des indépendances par le joueur de ngoni Noumoukunda Koité puis par le tambour major Lama Bouna Mbass Guèye dans les années 1970.

Après sa retraite de "Sorano", l’une des premières à faire voyager la culture sérère, monte un groupe éphémère, "Ndéye wassanam", du nom de sa fameuse chanson des années 1960.

Du 25 juin au 1er juillet 2018 à Palmarin, au Sénégal, un hommage est rendu à la grande diva de la chanson sérère, Khady Diouf dite "Khady Diouf Diakhanor" sous le haut patronage de son Excellence Monsieur Macky, président de la République, sous la présidence effective de Monsieur Abdou Latif Coulibaly, ministre de la Culture, et les soutiens de la commue de Palmarin et de La compagnie du Théâtre National Daniel Sorano.

 

par   Nago Seck  10 juin 2008 - © Afrisson

Discographie