Afrisson

La Belle Epoque 1971-1977

Disques - 2CD  |  Orchestra Baobab  |  Mapenda Seck - MéDoune Diallo - Ndiouga Dieng - Thione Seck  | Parution : 6 avril 2009  | Label :  Mélodie - Rue Stendhal - Syllart Productions

Titres
CD1 :
1. Ndaga
2. El Vagabonde
3. Kanouté
4. Papa Ndiaye
5. Jarraf
6. Baobab Gouye Gui
7. Geeja Ngala Riir
8. Samaxol Fatou Diop
9. Seeri Koko
10. Bailla Mi Gente
11. Mbeuguel
12. El Nuevo Amor
13. Bes Bo Amee
14. Wango
15. Yen Saay

Titres
CD2 :
1. Africa
2. El Son Te Llama
3. Wonma Ma Guiss
4. El Fuego
5. Thiossane
6. Mison
7. Digone Ngama
8. Sibam
9. On Verra Ca
10. Juana
11. Ndeye Coumba
12. Koura
13. Tante Marie
14. Aduna Luci Biram

Groupe phare de la musique afro-cubaine "made in Sénégal", Orchestra Baobab ("Gouy Gui" en wolof), est fondé en 1970 à Dakar sous l’impulsion de feu Oumar Barro Ndiaye (chef d’orchestre). Assisté par Cheikh Sidath Ly (guitare basse), le groupe se constitue autour du regretté chanteur Abdoulaye Mboup dit "AbLaye Mboup" ou "Laye Mboup" (1937-1975), figure emblématique de la chanson sénégalaise, Balla Sidibé (chant et timbales), Barthélémy Attisso (guitare solo) et du guitariste saint-louisien Mohamed Latfi Ben Geloun (guitare rythmique). Cette formation pépinière développant parfois de l’afro-pop, marqué par le mbalax, recevra de nombreux talents du pays : Rudolph "Rudy" Gomis (percussions), Issa Cissokho (sax), Ndiouga Dieng (chant), Médoune Diallo (chant – futur membre fondateur d’Africando), les frères Thione et Mapenda Seck. Charles Ndiaye (basse), Peter Udo (clarinette), Mountaga Koité (congas, tumba), ou encore Thierno Koité (sax)...

L’album "Belle Epoque" reprend des titres des années 1971/1977, dont des versions originales comme le titre "On verra ça" qui fut un des plus grands succès de l’Orchestra Baobab, très prisé dans les boîtes de nuit d’Afrique et celles de la diaspora.

 

par   Sylvie Clerfeuille  2 avril 2009 - © Afrisson