Afrisson

La Créolité à l’honneur


Articles -  Edito - par   Sylvie Clerfeuille  - 16 avril 2009

Avec l’évènement Kreol Factory dont fait partie Kreol Mizik , la France redécouvre ses citoyens dans toute leur diversité et s’interroge sur le concept de créolité. Ce terme qui désignait à l’origine les blancs nés aux Caraïbes a pris depuis les années 70 une consonnance plus militante et plus large à la Réunion comme aux Antilles et ouvert la voie à tout un mouvement culturel et musical.

Mais le terme créole va bien au delà de ces régions, touche également la Louisiane et l’Afrique lusophone et en particulier la Guinée Bissau et le Cap-Vert, une créolité que chante notamment Naka Ramiro.

Grande première dans l’hexagone, cet évènement doit être salué et permet au grand public de découvrir des artistes comme Christine Salem, Baster ou encore Danyel Waro de La Réunion. Côté Afrique centrale, on peut souligner le bel album de Jackson Babingui qui reprend quelques uns de sgrands classiques d ela musique congolaise comme « Ata Ozali » de Franklin Boukaka et Nao Tsetsa de Jacques Loubelo sans oublier ses compositions personnelles qui donnent à entendre une musique aux harmonies recherchées, une bonne nouvelle pour le Congo qui en a bien besoin. Le jazz se porte bien au Burkina Faso du 24 Avril au 2 Mai grâce à Jazz à Ouaga qui programme en autre cette année Cheikh Tidjane Seck.

 

par   Sylvie Clerfeuille - 16 avril 2009 - © Afrisson