Afrisson

Biographie

Lambert Kabako


Artistes Congo Brazza | 1948-2018 | Groupes :  Les Bantous de la Capitale | Styles :  Soukouss - Rumba congolaise

Né en 1948 en République du Congo, Lambert Kabako est un auteur-compositeur et chanteur de rumba et de soukouss congolais "made in" Brazzaville. Il débute sa carrière en 1969 au sein de l’Autopsie Mélodia, l’orchestre de Boulhos Loupino qu’il quitte en 1972 pour Les Bantous de la Capitale (Les hommes de la capitale). Il s’illustre en 1982 avec son maxi single "Osala ngai nini", très populaire dans toute l’Afrique centrale. Lambert Kabako décède le samedi 23 juin 2018 au Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Brazzaville, au Congo. Il avait 70 ans.

Les Bantous de la Capitale

Emblématique groupe de Brazzaville, Les Bantous de la Capitale, appelés aussi Bantous Jazz, sont une formation fondée le 15 août 1959 sous l’impulsion d’Edouard "Edo" Nganga et Célestin "Célio" Kouka (voix), Jean-Serge Essous (clarinette, sax, flûte, voix), Dieudonné Nino Malapet (saxophone), Dicky Baroza (guitare solo), Dignos Dingari (guitare rythmique), Daniel Lubelo "De La Lune" (basse, voix), Saturnin Pandi (tumba)...

En 1972, suite au départ de plusieurs musiciens, dont Passi Mermans, Pamelo Mounk’A, Edo Nganga, Théo Blaise, Célestin Kouka et Kosmos, Les Bantous de la Capitale engagent de nouveaux talents pour donner un nouveau souffle au groupe. C’est ainsi que Lambert Kabako intègre cet orchestre précurseur de la rumba et du soukouss brazzavillois, proposant aussi de l‘afro-cubain. Là, il côtoie d’autres nouveaux membres, dont José Missamou, Pambou Tchikaya, Roger Pikou, Antonio Mawana Braz, Simon Mangouani, Gerry, Johnny Kiolo, Jean Ngoumba, Samba Mascott, Kabongo Wetu, Rikky Siméon, Pandi, Gérard Biyela ou encore Antonio Mawana "Brazz".

Walaï

En 2018, Lambert Kabako sort "Walaï", son premier album solo produit par le label congolais Cyriaque Bassoka Productions. Cet opus comprend des titres aux parfums rumba et soukouss, mais restés depuis longtemps dans les tiroirs. Remixées et marquées par des lignes de guitare fluides, des cuivres aériens et des percussions bien dosés, ces chansons sont ressorties pour fêter les 47 ans de carrière de l’artiste au sein des Bantous de la Capitale.

Lambert Kabako décède le samedi 23 juin 2018 au Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Brazzaville, au Congo. Il avait 70 ans.

 

par   Nago Seck  25 juin 2008 - © Afrisson

News

Lambert Kabako
 
Décès de Lambert Kabako, chanteur du groupe Les Bantous de la Capitale (Congo)

Un peu plus d’un mois après la sortie de son premier album solo "Walaï", Lambert Kabako, chanteur depuis 1972 de l’emblématique groupe Les Bantous de la Capitale, est décédé le samedi 23 juin 2018 au Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Brazzaville, au Congo. Il avait 70 ans.