Afrisson

Biographie

Leonard K. Zhakata

   Leonard Karikoga Zhakata

Né le 10 février 1968, l’auteur, compositeur, guitariste et interprète, Leonard Karikoga Zhakata aka « Leonard K. Zhakata » (ou « Leonard Zhakata »), est un adepte de la jit music (appelée aussi « jit-jive » ou « Harare beat »), un style de musique de danse moderne du Zimbabwe construit sur un rythme rapide donné par la batterie, la basse et la guitare. La sortie en 1994 de son album Maruva Enyika dont « Mugove », un jit jive très dansant et mâtiné de ndombolo, contribue largement à sa renommée au Zimbabwe et en Afrique australe. Il sera vendu à plus de 100.000 exemplaires...

Influencé par les musiques de son peuple Shona (Chimurenga, shona music) et congolais (rumba, soukouss, ndombolo), Leonard K. Zhakata compose sa première chanson, « Baba va Samson », à l’âge de 13 ans. Il commence par se faire un nom localement en enregistrant successivement, en 1989 et 1990, deux disques Moyo Muti et Yarira Mhere. Ses titres « Tungidza Gwenya », « Hupenyu Mutoro », « Gomba Remarara », « Shungu Dzemwoyo » ou encore « Batai Mazwi » seront d’énormes tubes et classés dans tous les charts zimbabwéens.

Ses productions suivantes relevées par ses riffs de guitare tournoyants, comme Mandishorei (1995) ou Nzombe Huru (1996), vendu à plus de 130.000 exemplaires ou Vagoni Vebasa (1998), Pakuyambuka (1999), Ndingaite Sei ?, Mubikira (2001) ou encore (Hodho(2003) feront de lui un artiste incontournable de la scène musicale zimbabwéenne...
Leonard K. Zhakata n’est pas seulement un faiseur de tubes mais aussi un artiste engagé : son titre « Nhamodzenyika » (« pays de safari » en shona), composé en 1993, est un chant de contestation du peuple zimbabwéen qui dénonçait les méfaits du safari en 1963. En appelant, en 2006, le gouvernement zimbabwéen à libérer notamment les radios, il est alors censurer de médias. Il lui faudra attendre cinq ans et la sortie de son opus Gotwe (Last Born) pour que les radios et les télévisions rediffusent sa musique. Deux ans auparavant, il réalise avec Virginia Mukwesha, la fille de Stella Chiweshe, Zombi, un album jit music dansant marqué par son excellent jeu de guitare...

 

par   Nago Seck  19 décembre 2007 - © Afrisson