Afrisson

Biographie

Les Cool Crooners


Groupes Zimbabwe | Création : 1990 | Styles :  Mbaqanga - Afro-jazz

Abel Sinometsi Sithole, Eric B.P.W juba, Liccan Thodhlana, Timothy Sekane ont reformé en 1990 les Cool Crooners, un quartet des années 1950 proposant un township jazz festif dans des shows alliant danse, musique et claquettes. En 2005, ils ont été rejoints par la chanteuse Prudence Katomene, une des grandes voix du pays.

[fr]

Originaires de Makokoba, la plus vieille township de Bulawayo , Abel Sinometsi Sithole, (1936), Eric B.P.W juba (1950), Liccan Thodhlana, Timothy Sekane (1934) ont d’abord écouté le jazz américain, la rumba congolaise, le jive sud-africain et les chansons des Manhattan Brothers. Ils se sont formés dans les fanfares, les chœurs (les "Makwaya") de l’école ceux des "spirituals" à l’église.

Dans les années 1950, devenus adultes, les adolescents crooners se forgent bientôt leur propre style , fusion de jazz américain, de township jazz et de mbaqanga et commencent à tourner dans les hôtels et les "entertainment halls", (dancings). Deux groupes vedettes à géométrie variable (les membres d’un des groupes peuvent facilement jouer dans l’autre) tiennent la vedette : les "Cool Four" et les "Golden Rhythm Crooners". Danseurs, chanteurs, joueurs de claquettes, ils animent les soirées dansantes et se produjisent dans les hôtels.

Inspirés par des groupes comme les Manhattan Brothers (où débuta la jeune Myriam Makeba), ils imposent leurs mélodies toniques et leurs pas de danse dans les débits de boisson clandestins comme à l’hôtel Carlton d’Harare, en Zambie et même au Congo. La déclaration unilatérale d’indépendance en 1965 par le gouvernement blanc et minoritaire de Ian Smith plonge le pays dans la guerre civile et sign la fin des Golden Rythmic Crooners. Abel Sithole rejoint les rangs de la guérilla, est fait prisonnier et condamné à mort avant de voir sa peine commuée en 18 ans de prison. Il sera libéré en 1980, à l’indépendance.

En 1990, il reforme avec Eric B.P.W juba, Liccan Thodhlana, et Timothy Sekane les Cool Crooners. Les vieux messieurs vivent toujours à Makokoba et ont signé en 2000 Blue Sky un album qui leur a ouvert les portes du monde. Suivra en 2005 un second album, Isatilo, hommage à Abdullah Ibrahim et aux Manhattan Brothers, leur première référence. La chanteuse Prudence Katomene, une des grandes voix du pays. (elle a partagé la scène avec Oliver Mtukudzi et Ray Phiri) les a rejoint dans ce deuxième opus et leurs tournées internationales.

 

par   Sylvie Clerfeuille  23 juillet 2008 - © Afrisson

Discographie

Bibliographie