Afrisson

Biographie

Les Redoutables d’Abeti


Fondé en 1972 sous l’impulsion du producteur Gérard Akueson pour accompagner sa femme Abeti Masikini, Les Redoutables d’Abeti, constitués de talentueux musiciens d’horizons divers, sont un groupe de soukouss congolais. Les Redoutables qui ont collaboré avec plusieurs artistes auront à leurs côtés les danseuses-choristes surnommées Les Tigresses et se sépareront à la mort d’Abeti Masikini survenue le 28 Septembre 1994 à l’hôpital de Villejuif, en France, des suites d’un cancer...

Cette formation très populaire dans les années 1970/1980 a accueilli en son sein des musiciens d’horizons divers : Kalala, Mampuya, Matuti, Malage de Lugendo (voix, choeurs), Ntumba Bibich (guitare solo), Bingana (guitare mi-solo), Watunda (guitare rythmique), Masibu (basse), Komba Bellow & Doukouré (batterie, percussions) ou encore Makengele (trompette, trombone), Denis Hekimian (batterie électronique), Boffi (batterie, Simmons), Michel Alibo (basse), Lokassa (guitare rythmique), Dally Kimoko (guitare mi-solo), Rigo (guitare solo), Philippe (synthé), Komba (percussions), Alain Hatot (sax ténor), Bolognesi (trombone), Eric Jeansseran (trompette), Georges & Marilou Seba, Dada, Nyboma, Ballou Canta (choeurs)…

L’orchestre Les Redoutables accompagnera la diva congolaise lors de ses concerts et tournées à travers le monde et réalisera en 1984 Towela Nini, un album produit par Gérard Akueson, le mari de “La Reine du soukouss parfumé”. Ils seront aux côtés de différents artistes, dont Roger Tchaou (maxi 45T De’nto - Cotonou / Dassignan), Pamelo Mounk’A (album La métamorphose) et le guitariste virtuose congolais Docteur Nico pour l’enregistrement de son album Mikalay (1984) et de sa tournée américaine aboutissant à Aux USA, son ultime album paru en 1985, l’année de sa disparition (22 septembre 1985).

 

par   Nago Seck  19 octobre 2007 - © Afrisson