Afrisson

Biographie

Linda de Lindsay


La chanteuse Linda de Lindsay s’est fait un nom dans le milieu de la musique ivoirienne par son jeu de scène et la « stylmoulance », un courant musical alliant coupé-décalé, « abissa » (fête de nouvel an et danse de réjouissance du peuple N’Zima Kôtôkô) et zouglou ivoiriens, makossa camerounais, funk américain et afro zouk antillais. Ce nouveau style lui vaut d’ailleurs le surnom de « la reine de la stylmoulance »…

Originaire de la Côte d’Ivoire, Linda de Lindsay était destinée, après des études de droit à l’Université d’Abidjan, à une carrière de « femme de loi », (avocate ou commissaire – elle était admissible au concours de commissaire de police). Mais sa rencontre avec le chanteur de coupé-décalé Richard Koudougnon dit « Boro Sanguy » (ou Bôrô), membre fondateur du Jet Set de Douk Saga, va changer son destin. Dès lors, cette passionnée de showbiz et de mode s’oriente vers la musique et décide d’allier les deux.
Se basant sur son goût prononcé de la SAPE, notamment la mode moulante, elle lance la « stylmoulance », un courant musical fusionnant coupé-décalé, « abissa » (fête de nouvel an et danse de réjouissance du peuple N’Zima Kôtôkô) et zouglou ivoiriens, makossa camerounais, funk américain et afro zouk antillais. A la sortie de son premier opus Amnesia (2005) et surtout du single « Stylmoulancia » (sur le respect et la vertu) qui connaissent un réel succès, la carrière de Linda de Lindsay est vraiment lancée.

La sapeuse Linda de Lindsay dans sa stylmoulance

Vivant entre la Côte d’Ivoire et la France où est installé son compagnon Bôrô Sanguy, Linda de Lindsay s’illustre en animant des soirées dans les discothèques d’Abidjan et de Paris. En 2006, elle sera nommée « Meilleure Artiste Féminine de la Diaspora Africaine » aux African Diaspora Awards. L’année 2007 la voit remporter plusieurs autres trophées : « Meilleure Artiste Féminine » aux Ivoire Diaspora Awards de Londres en Angleterre, « Elite de la Musique Africaine » au Gala de la Nuit des Etoiles d’Afrique et une nomination au Festival International de Musique du Benin. Suite à ses divers triomphes, Linda de Lindsay lance, à travers l’album Action Divine psaume 35, « l’adrénaline », un nouveau concept marqué par sa spiritualité.

Richard Koudougnon dit « Boro Sanguy Â » (ou Bôrô)

En 2008, Linda de Lindsay, Tata Keny et Yasmine Jet, trois des premiers disc-jockeys féminins de la scène coupé-décalé posent leurs voix sur la compilation Génération Coupé-décalé, réalisée en hommage à Douk Saga, pionnier du genre musical et fondateur de la Jet Set…

* Vidéo : «  » : https://www.youtube.com/watch?v=e3-...

 

par   Nago Seck  30 septembre 2007 - © Afrisson

Discographie