Afrisson

Biographie

Lionel Loueke


Artistes Bénin | Naissance : 1973 | Styles :  Afro-jazz - Jazz

Né en 1973 au Bénin, l’auteur, compositeur, arrangeur, chanteur et guitariste virtuose, Lionel Loueke, offre du jazz original tiré du patrimoine musical béninois. Son afro-jazz aux couleurs yoruba ou vaudou, création à la fois foisonnante, swingante et intimiste, met en valeur son toucher bluesy, la richesse de ses variations rythmiques, son chant ourlé et ses trouvailles sonores originales...

Après avoir rejoint, en 1990, l’Institut National des Arts d’Abidjan (Côte d’Ivoire) pour ses études de musique, Lionel Loueke obtient une bourse pour L’Ecole Américaine de Musique Moderne de Paris (France) où il se perfectionne de 1994 à 1998. En 1999, on lui accorde des subsides pour le Berklee College of Music à Boston (États-Unis) qui l’aidera, dans le cadre de leur soutien aux jeunes talents, à obtenir un contrat avec le label Blue Note. Son diplôme en poche, Lionel Loueke est sélectionné en 2001 par la Thelonious Monk Institute of Jazz à l’Université de Californie, suite à des auditions dont le jury est composé de grandes pointures du jazz tels que le trompettiste Terence Blanchard, le pianiste Herbie Hancock et le saxophoniste Wayne Shorter. Il restera deux ans, collaborant parallèlement, à partir de 2002, avec Terence Blanchard. Il participera à l’enregistrement de Flow (Blue Note - 2005), un album jazz de ce dernier, nominé aux Grammy Awards.

En 2004, Lionel Loueke autoproduit Incantation, son premier album afro-jazz tiré notamment du patrimoine musical du Bénin, dont le yoruba, et réalisé avec le Hongrois Ferenc Nemeth (batterie) et l’Italien (né en Suède) Massimo Biolcati (basse), tous deux rencontrés à Berklee College of Music à Boston. Avec ces deux musiciens, il fonde le trio Gilfema avec lequel il enregistre Gilfema et In a Trance (2005), Virgin Forest (2007), Karibu et Gilfema + 2 réalisé en 2008 avec Anat Cohen (clarinette) et John Ellis (saxophone), Mwaliko (2010) et Heritage (2012).
Outre ses propres albums, Lionel Loueke pose ses riffs de guitares fluides sur les disques de plusieurs grands noms de la scène jazz : Esperanza Spalding (Radio Music Society), Gretchen Parlato (In a Dream), Avishai Cohen (After the Rain Big), Kendrick Scott (Source), Jack DeJohnette (Sound Travels), Charlie Haden (Land of the Sun), Kenny Barron (Le voyageur), Gonzalo Rubalcaba (XXI Siècle) ou encore Herbie Hancock avec lequel il tourne aussi, comme guitariste, aux quatre coins de la planète (River : The Joni Letters)...

 

par   Nago Seck  3 juillet 2007 - © Afrisson