Afrisson

Biographie

Longomba’s


Fondateurs du groupe Longomba’s, les jumeaux Longomba, Lovy (claviers, batterie) et Christian (guitare), nés et grandis au Kenya, sont issus dans une famille d’artistes congolais renommés : leur grand-père Vicky Longomba (1932-1988) fut un grand nom de la rumba congolaise, leur père Lovy Longomba est membre de l’Orchestra Super Mazembe du Kenya, leur oncle Awilo Longomba est le créateur du techno-soukouss et leur soeur Fili Longomba est chorégraphe - danseuse de Papa Wemba. Naviguant entre rap africain, kwaito sud-africain, ndombolo congolais, coupé-décalé ivoirien, R&B, afro-pop, soul, ragga ou dance, les Longomba’s débutent en 2001 et se signalent sur la scène musicale du Kenya avec « Dondosa » (2002), un single réalisé et produit par le label Ogopa Deejays Record, vite devenu un énorme tube national...

La sortie, en 2003, de leurs singles Shika More, Vuta Pumz (sur le Sida) et Piga Makofi et leur remarquable concert Tumefika en avril au Kenya viennent confirmer la renommée du groupe dans toute l’Afrique de l’Est, grâce notamment à leur style musical très cadencé, leurs jeux de scène et leurs chorégraphies bien huilées. La même année, les Longomba’s sont nominés aux Chaguo La Teneez Music Awards (Kenya) et créent leur propre label de production, Bad Man Camp, avec deux « requins » (profiteurs), Vinnie Banton et Mr Googz, mais cette expérience est de courte durée. Les jumeaux Christian et Lovy Longomba retournent alors chez Ogopa Deejays Record qui sort en 2005 Chukua, leur premier disque aux couleurs rap africain, kwaito sud-africain, ndombolo congolais, coupé-décalé ivoirien, R&B, afro-pop, soul, ragga ou dance, relevées par des riffs de guitare tournoyants, genre rock. Cet opus leur vaut d’être nommé Meilleur groupe d’Afrique de l’Est aux Kora Awards 2005 à Durban en Afrique du Sud.

En 2006, année de la sortie de leur single Usinihande, une chanson d’amour largement diffusée sur les ondes est-africaines, et de leur invitation aux Channel O Music Video Awards (Afrique du Sud), c’est la consécration des Longomba’s aux Kisima Music Awards du Kenya : Meilleur groupe, Meilleur groupe de danse, Meilleure chanson (« Vuta Pumz ») et prix de la Responsabilité sociale (pour leurs messages de paix, d’unité, sue les jeunes, le rôle des femmes..., chantés en anglais, en swahili, en lingala ou en nyanja ). A ces récompenses kényanes viennent s’ajouter le prix du Meilleur groupe kenyan aux Pearl of Africa Music Awards en Ouganda, celui de Meilleur album d’Afrique de l’Est aux Kilimanjaro Music Awards en Tanzanie (renouvelé en 2007) et une tournée américaine en octobre et décembre, dont un concert mémorable à Los Angeles. L’Amérique, c’est aussi l’occasion pour le groupe de signer avec le label Afro-Merica Records qui sort Queen (2008), What you like (2010) et African girl (2012).

 

par   Nago Seck  2008 - © Afrisson