Afrisson

Biographie

MC Coco

   Christelle Asseng
Artistes Cameroun | Naissance : 1979 | Styles :  Afro-rap - Rap/Hip hop

Née le 3 janvier 1979 à Bafoussam, au Cameroun, l’auteure-compositrice et interprète, Christelle Asseng aka MC Coco, une des premières artistes du pays à se lancer dans le rap, s’illustre avec son premier album "Représente", paru en 2011 sur le label C-ong Records. Elle y parle des "Enfants de la rue", des maladies sexuellement transmissibles et des grossesses précoces et non-désirées (Sida", "Parlons du sex"), ou tout simplement de l’être humain ("Influence des êtres", "Déception").

Deuxième d’une famille de sept enfants, Christelle Asseng grandit aux sons des artistes hip hop des années 1980/1990 : MC Solaar, NTM, Notorious Big, Public Ennemi, MC Hammer, Dr Dré, Eminen... Bien vite, elle est happée par le virus du rap, se met à écrire ses textes, et à égrener ses couplets rimés auprès de ses amis qui la baptisent alors la MC des MC en signe de respect. A cette époque où elle commence à se faire un nom, un malheur vient s’abattre sur la famille, avec la mort, en 1994, de sa sa mère dont elle était très proche et qui l’appelait, alors qu’elle était enfant, "ma star", car elle aimait chanter et danser. Elle ne se laisse pour autant pas abattre, et décide d’honorer la mémoire de sa maman chérie (qui la surnommait aussi Coco) en persévérant dans le domaine artistique et dans son rôle de grande sœur au sein de la famille... Dès lors, celle que ses amis et son entourage surnomment MC Coco multiplie les freestyles dans les radios et les clubs de Douala. Lors d’une de ses prestations en 2006, elle attire l’attention de C-ong, sa compatriote chanteuse et productrice basée à Londres, venue en vacances au Cameroun. Ainsi naît le projet de produire "Représente", le premier album de l’artiste qui se réalisera en 2011.

MC Coco et Jann Halexander

Cette même année 2006, MC Coco rejoint la France pour "respirer et vivre dans un pays où les droits de l’homme sont respectés", dit-elle.
En 2014 et 2015, elle est des projets "Déracinés quand même" et "Pars et Gogo", deux singles enregistrés avec Jann Halexander, acteur, réalisateur, producteur, auteur-compositeur, pianiste et interprète franco-gabonais de chanson française. Dans la vidéo de "Déracinés quand même", Jann Halexander, l’un des premiers artistes africains à assumer sa bisexualité, et MC Coco parlent de l’exil, de l’immigration.

Quant à la vidéo de "Pars et Gogo", construite comme un court-métrage, elle montre MC Coco faisant son "coming out", révélant son homosexualité dans une mise en scène d’un couple lesbien en rupture sur fond de musique rap.
"Pars et Gogo" sera incluse dans d’autres disques de Jann Halexander, dont "Elles et eux chantent Jann Halexander" (2015 - Trilogie Halexander / Lalouline), un album comprenant 17 reprises de chansons composées par Jann Halexander, 1 interprétée par l’artiste lui-même et 2 featurings (avec MC Coco et Sultana).

 

par   Nago Seck  1er novembre 2011 - © Afrisson