Afrisson

Madagascar ou la vitalité musicale malgré la crise


Articles -  Edito - par   Jocelyn Maillé  - 17 décembre 2012

Alors que le pays reste enfoncé dans une crise politique aiguë, l’UNESCO célébrait en septembre 2012 "Les Malgaches, peuple artiste". Les artistes de Madagascar et particulièrement les musiciens continuent en effet, malgré les difficultés, à déployer une intense activité tant dans la Grande Île qu’à l’étranger...

Mahaleo vient ainsi de clore une grande tournée célébrant ses 40 ans de scène. La tournée “Wake Up Madagascar” (avec Razia Saïd, Jaojoby et Charles Kely ) a sillonné cet été les États-Unis et le Canada, comme le fait également Solorazaf avec ses International Guitar Nights.

Après avoir été invité par Richard Galliano à la Nuit de l’accordéon du Festival d’ile de France en septembre dernier, l’accordéoniste Régis Gizavo présente, lui, son nouvel album Ilakaké dans le mythique New Morning le mardi 18 décembre 2012.

Le guitariste Erick Manana, grand prix de l’Académie Charles Cros et adepte du style ba gasy fête le 12 janvier 2013 ses 35 ans de carrière à l’Olympia avec ses amis de Feo Gasy mais aussi avec un nouveau projet musical, le "Hot-Club de Madagascar".

Parmi les nouveautés discographiques malgaches, il faut découvrir, outre Ilakake de Régis Gizavo, l’album Tantsaha du valihiste Rajery consacré aux paysans de Madagascar, Hevero du guitariste multi-instrumentiste Rola Gamana, ou encore le nouvel opus de Solorazaf sorti le 12 Octobre, Solonaïves / Sculptures with GAD ....

2013 devrait aussi être une année féconde car sont déjà annoncées une tournée du Ny Malagasy Orchestra, groupe nominé aux Kora Awards dans la catégorie “Meilleure musique traditionnelle”, verdict le 29 Décembre. A signaler également la sortie prochaine de plusieurs albums : Handea hody de Modeste Hugues , Vazo de Tao Ravao, et les créations de Talilema, le duo de folk malgache formé par Kilema et Talike Gellé, une des chanteuses de Tiharea. Rappelons enfin le film L’Opéra du bout du monde qui vient de sortir à Paris et commence sa carrière en province française.

Et pour en savoir plus, a signaler l’ouvrage [Mahaleo, 40 ans d’histoire de Madagascar->8898] qui retrace à travers des entretiens l’histoire de la musique malgache contemporaine, et [Un voyage à travers Madagascar->1611] avec de nombreuses vidéos et des infos sans oublier la découverte du marovany, un des instruments qui a contribué à forger l’identité de ce pays de voix et de cordes, rencontre de quatre civilisations, bantoue, indonésienne, arabe et occidentale.

 

par   Jocelyn Maillé - 17 décembre 2012 - © Afrisson