Afrisson

Biographie

Magou Samb

   Sény Samb

Né en 1975 à Ngor (Sénégal), Sény Samb aka Magou est un auteur-compositeur, guitariste et chanteur. Sur une musique tirée du "ndeup" des Lébous (pêcheurs) et agrémentée de couleurs afro-blues, afro-folk, musique mandingue, afro-cubain, afro-jazz et reggae Magou chante d’une voix de blues divers thèmes : l’égalité, la justice, l’unité, l’être humain, les enfants des rues, l’environnement, la surconsommation, ou encore l’amour...

Originaire de l’île de Ngor, un village de pêcheurs lébous situé à la pointe ouest de Dakar au Sénégal, Magou grandit au son du "ndeup", rythme traditionnel des Lébous mêlant chants, danses et tambours sabars et dont la pratique peut aller jusqu’à la transe mystique. Sorte de musicothérapie ou cérémonie d’exorcisme ancestrale chez les Lébous, le « ndeup » a pour fonction de soulager la maladie (notamment mentale) mais aussi de reconnaître les esprits ancestraux…

Africa Yeweul

C’est dans cet univers sonore et musical et par la pratique des chants religieux que Magou forme sa voix rauque et puissante, et son jeu de guitare teinté de mbalax, de musique mandingue, de blues et de folk. Auteur-compositeur et interprète, Magou crée son propre répertoire et se produit sur scène avec son groupe Dakar Transit pendant plus de dix ans. Très vite repéré par le label Network (Oumou Sangaré, Desert Blues...) Magou quitte le Sénégal et s’envole pour l’Allemagne où il enregistre Africa yewul (Afrique, réveille toi), son premier album sorti chez Harmonia Mundi en 2006. Salué par la critique et récompensé par l’Académie Charles Cros, Africa Yewul évoque l’union africaine, les souffrances et l’espoir d’un peuple, mais aussi l’amour, la foi et la solidarité, nécessaires dans un monde où chacun ne vit que pour soi.

Magou puise sa musique dans la tradition mais aussi dans le jazz, la soul et la musique afro-cubaine. Il prouve et confirme au grand public qu’il est avant tout un homme de scène et un grand chanteur. On distingue sa voix éraillée entre mille et ses textes en wolof en français ou en anglais sont ancrés dans le vécu, dans l’émotion et dans le partage.

 

par   Nago Seck  15 mars 2009 - © Afrisson