Afrisson

Biographie

Maréma

   Marième Fall
Artistes Sénégal | Naissance : 1988 | Styles :  Afro-blues - Afro-folk - Tradi-moderne - Afro-pop - Afro-soul

Née en avril 1988 dans la banlieue dakaroise, de père mauritanien et de mère sénégalaise, Marième Fall aka Maréma, est très tôt bercée par la musique de Tracy Chapman dont sa maman est fan et des nouvelles pointures du folk sénégalais (Ndèye Marie Ndiaye Gawlo, Youssou Ndour ou encore Ndiaga Mbaye). Entre afro-folk, afro-pop, afro-soul et afro-blues, parfois teintés de mbalax, l’auteure-compositrice, guitariste (acoustique) et chanteuse, Maréma, impose sa voix de velours au timbre pur, original et fluide sur la scène sénégalaise. En 2014, elle triomphe avec la chanson "Femmes d’affaires", un hommage à la femme africaine devenu son premier hit (plus de 370.900 vues sur youtube). "Femmes d’affaires" lui vaut deux prix, le prix du jury Star Africa Sounds et le Prix Découvertes RFI, et une nomination aux All Africa Music Awards, dans la catégorie "Meilleure artiste féminine africaine".

Maréma la choriste

Diplômée de l’école de musique de la Maison de la Culture "Douta Seck" de Dakar où elle a appris le chant et la guitare, elle débute comme choriste auprès de grands artistes sénégalais (Viviane Ndour (née Viviane Chidid), Didier Awadi, Yoro Ndiaye, Idrissa Diop, Sidy Samb, Edu Bocandé, Metzo Djatah).
Parallèlement, elle compose à la guitare ses propres morceaux, dans un style afro-pop acoustique, sans céder aux sirènes du mbalax, et à partir de 2011, elle joue ses titres en solo ou en groupe dans les clubs de Dakar. Au cours de l’année 2013, on la voit en première partie d’Omar Pène, de Carlou D, ou même de la Franco-Comorienne Imany.

Mao Otayeck

Sa rencontre à cette époque avec le chef d’orchestre, arrangeur et multi-instrumentiste (guitare, basse, ngoni, claviers), Franco-Ivoirien Joseph Mohamed Otayeck aka Mao Otayeck (Stevie Wonder, Alpha Blondy, Salif Keïta), se transforme en association étroite qui accélère le développement de sa carrière. Le musicien expérimenté apporte son savoir-faire artistique à la chanteuse, en particulier sur le plan des arrangements. Il l’emmène également avec lui pour assurer les chœurs lorsqu’il joue notamment dans le cadre du MASA (Marché des Arts et du Spectacle Africain) en 2014 à Abidjan (Côte d’Ivoire).
La même année, Maréma fait ses débuts discographiques avec le single "Femmes d’affaires", son premier hit (plus de 370.900 vues sur youtube), qui lui permet de se faire remarquer de ses compatriotes. Suit "My Friend" (Mon ami (e)), une chanson afro-folk aux parfums mbalax, puis l’album "Panafree", acronyme de "Pana" pour l’union des peuples africains ("Afrique"), source d’inspiration musicale et identité de l’artiste, et "free" pour la liberté, mais aussi un hymne à la liberté, à l’union des peuples et à l’amour. En novembre, elle obtient le prix Découvertes RFI.

2015 : "Initié"

Elle débute en mars 2015 à Nairobi, au Kenya, une tournée africaine de sept semaines au cours de laquelle elle se produit à 18 reprises dans douze pays différents. Puis c’est en Europe qu’elle donne une série de concerts en mai et juin, en France mais aussi en Allemagne et en Belgique, avant de s’envoler vers le continent nord-américain, pour se produire à quatre reprises au Canada.

En décembre, sort au Sénégal "Initié" son premier album réalisé avec le concours de Mao Otayek. Prêt depuis longtemps, cet opus enregistré à Dakar dans le studio de Sidy Samb, s’inscrit dans le courant folk sénégalais, bien loin du mbalax ambiant.

Dans le livret du CD, la lauréate 2014 du prix RFI Découvertes tient aussi à exposer sa démarche : "J’ai voulu dans cet album vous dévoiler tout mon engagement, non pas seulement pour la cause des femmes, mais aussi pour celles où ma voix peut servir à sensibiliser la société", indique-t-elle. Une façon de faire comprendre, en filigrane, qu’il ne faudrait en aucun cas la réduire à la seule chanson "Femmes d’affaires" avec laquelle elle s’est fait connaître de ses compatriotes...

La tournée qu’elle a effectuée dans une quinzaine de pays de son continent en 2015 lui a également permis de réaliser que, devant un public qui ne parlait pas sa langue, elle pouvait communiquer avec sa musique.

Discographie :
Initié – CD – 2015
Femme d’affaires – Single 2014
Maréma – EP – 2014
My Friend – Single – 2014
Maréma – EP – 2014
Panafree - 2014

Source : http://www.Marémaofficial.com
http://www.rfimusique.com/

 

par   Nago Seck - Sylvie Clerfeuille  11 avril 2014 - © Afrisson